1 min de lecture Grèce

Grèce : Marine Le Pen pense que le pays devra sortir de l'euro

INVITÉE RTL - L'eurodéputée, qui a soutenu le nouveau premier ministre, fustige la politique d'austérité prônée par la banque centrale européenne.

Marine Le Pen, invitée du "Grand Jury" du 8 février 2015
Marine Le Pen, invitée du "Grand Jury" du 8 février 2015 Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis et Romain Renner

La banque centrale européenne (BCE) a annoncé mercredi 4 février qu'elle suspendait un régime de faveur accordé jusqu'ici aux banques grecques. Une décision que Marine Le Pen qualifie de "chantage", derrière lequel elle voit une preuve que "la BCE est à la botte des Allemands".


Selon elle, la prise de position de la BCE est "très révélatrice : le peuple grec a fait un choix (en élisant Alexis Tsipras, ndlr) et l'UE indique que ce choix dont entraîner la sortie de l'euro (...), qui est lié à la politique d'austérité".

"À partir du moment où vous voulez changer la politique d'austérité, vous ne pouvez pas le faire dans le cadre de l'euro", ajoute-t-elle, considérant toutefois que la Grèce devra payer sa dette. Pour elle, seul un retour à la croissance pourra le permettre. "Pour ça, il faut retrouver une monnaie nationale (...) L'austérité est une politique injuste et inefficace".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grèce Euro Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants