2 min de lecture Crise en Grèce

Crise en Grèce : François Hollande apaise tandis que Manuel Valls se montre alarmiste

ÉCLAIRAGE - Le président de la République, fidèle à son image d'homme de la synthèse, endosse une nouvelle fois son rôle d'équilibriste dans les négociations sur la Grèce. Il prend soin de rassurer les Français quand le Premier ministre se montre plus alarmiste.

Hollande et Valls, ici à l'Élysée le 30 octobre (archives)
Hollande et Valls, ici à l'Élysée le 30 octobre (archives) Crédit : AFP / PHILIPPE WOJAZER
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Depuis le résultat du référendum grec dimanche et de la victoire du non, il réserve ses prises de parole à ses homologues européens et à ses ministres. François Hollande s'est contenté d'une déclaration commune avec la chancelière allemande Angela Merkel, lundi 6 juillet, et d'une conférence de presse depuis Bruxelles, à l'issue du Conseil de la zone euro, mardi 7 juillet. 

Le chef de l'État plaide pour la "solidarité", la "responsabilité" et la "rapidité". Il joue la prudence, économisant sa parole et redoublant d'efforts pour paraître mesuré, confiant, et ménager à la fois le premier ministre grec Alexis Tsipras, et les responsable européens. 

L'exécutif défend fermement le maintien de la Grèce dans la zone euro, affichant une certaine bienveillance à l'égard du gouvernement grec, mais tout en rappelant le pays à ses engagements pour ne pas froisser Bruxelles. Un numéro d'équilibriste très hollandais, un exercice de synthèse, repris de concert par ses ministres en première ligne sur le dossier, qui militent pour la reprise du dialogue.

Discorde entre Manuel Valls et François Hollande

À lire aussi
Les drapeaux de la Grèce et de l'Union européenne. Allemagne
En prêtant à la Grèce, l'Allemagne a réalisé plus d'un milliard d'euros de profits

Lundi 30 juin, avant le référendum, le président avait également pris soin de rassurer les Français. "L'économie française est robuste, elle n'a rien à craindre de ce qui pourrait se produire", avait-t-il déclaré, se positionnant à contre-courant des autres responsables politiques qui surfent sur la peur du Grexit.

Le premier ministre avait alors tenu le même propos, estimant que l'économie française "ne serait pas affectée" dans le cas d'une sortie de la Grèce de la zone euro. Mais une semaine plus tard, Manuel Valls ne semble plus sur la même ligne que François Hollande. Sur RTL mardi 7 juillet, il s'est montré beaucoup plus alarmiste, déclarant que le Grexit pourrait avoir des conséquences "sur la croissance et l'économie mondiale". "Il faut faire attention", a-t-il aussi mis en garde.

Fillon dénonce l'attitude de Hollande

L'optimisme et la mesure de François Hollande sur ce dossier sensible agacent l'opposition. À l'antenne de RTL mercredi 8 juillet, l'ancien premier ministre François Fillon a ainsi qualifié le chef de l'État de "maillon faible de la discussion européenne". "François Hollande joue un jeu pour ne pas fâcher l'aile gauche du Parti socialiste. Pour que le gouvernement grec cesse de balader les gouvernements européens, il faut que des limites soient posées. Si les Grecs ont le sentiment qu'entre Angela Merkel et François Hollande, il y a une position solide, ils seront obligés de faire des propositions et de discuter", a poursuivi le député Les Républicains (LR). 

Lire la suite
Crise en Grèce François Hollande Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779038732
Crise en Grèce : François Hollande apaise tandis que Manuel Valls se montre alarmiste
Crise en Grèce : François Hollande apaise tandis que Manuel Valls se montre alarmiste
ÉCLAIRAGE - Le président de la République, fidèle à son image d'homme de la synthèse, endosse une nouvelle fois son rôle d'équilibriste dans les négociations sur la Grèce. Il prend soin de rassurer les Français quand le Premier ministre se montre plus alarmiste.
https://www.rtl.fr/actu/politique/grece-francois-hollande-apaise-tandis-que-manuel-valls-se-montre-alarmiste-7779038732
2015-07-08 12:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/adIamiNccudvzqEC9XUKeg/330v220-2/online/image/2014/1112/7775292267_la-cote-de-popularite-de-hollande-et-valls-ici-a-l-elysee-le-30-octobre-est-en-hausse-archives.jpg