2 min de lecture Emploi

GM&S : Bruno Le Maire assure que "pas un seul salarié ne sera mis de côté"

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, s'est rendu à La Souterraine (Creuse) sur le site de l'usine GM&S ce mercredi 19 juillet. Il a garanti la "pérennité du site pour les cinq ans qui viennent".

Bruno Le Maire nommé ministre de l'Économie le 17 mai 2017
Bruno Le Maire nommé ministre de l'Économie le 17 mai 2017 Crédit : UGO AMEZ/SIPA
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

Le ministre de l'Économie s'est rendu ce mercredi 19 juillet après-midi sur le site de l'équipementier automobile GM&S à La Souterraine (Creuse). Bruno Le Maire a assuré devant une centaine d'employés que "pas un seul salarié ne sera laissé de côté". Le gouvernement a tenu à être en première ligne pour faire un "point d'étape" en cette journée cruciale.

Le sort de l'équipementier automobile creusois GM&S et de ses 277 salariés, dont certains bloquent un site Renault à Villeroy (Yonne), est suspendu à la décision du tribunal de commerce de Poitiers (Vienne). Celui-ci a examiné l'offre de l'emboutisseur GMD ce mercredi, lequel a insisté sur des "conditions suspensives" à une reprise. Le tribunal rendra sa décision lundi 24 juillet à 18 heures, a annoncé l'avocat des salariés, Me Jean-Louis Borie. 

Pérennité du site assurée pour cinq ans ?

Bruno Le Maire a garanti la "pérennité du site pour les cinq ans qui viennent". Il a en effet assuré avoir "l'assurance d'avoir des commandes de PSA et Renault "à hauteur de 22 millions d'euros" en donnant la "garantie de 15 millions d'euros pour des investissements sur des machines nouvelles".

À lire aussi
L'enseigne Casino (illustration). économie
Casino : la maison mère Rallye en procédure de sauvegarde

Pour les salariés qui seraient licenciés, le ministre a promis une prime de formation qui "passera de 2.500 euros à 5.000 euros, le double de ce qui est accordé" généralement. "Des aides à la mobilité vont être données", ainsi que "2.000 euros pour la création d'entreprise", a ajouté le ministre de l'Économie. 

Pour garantir, la pérennité du site, il faut qu'il y ait un repreneur.

Bruno Le Maire
Partager la citation

"Pour garantir, la pérennité du site, il faut qu'il y ait un repreneur, quelqu'un pour payer vos salaires", a souligné Bruno Le Maire. Il a par ailleurs assuré que tous les repreneurs avaient été examinés. "On a eu 54 propositions, 53 étaient pour mettre la clef sous la porte, une seule proposition était sérieuse, un industriel reconnu et compétent", a expliqué Bruno Le Maire, faisant référence à l'emboutisseur stéphanois GMD, seul repreneur potentiel.

Son offre de reprise propose de conserver 120 salariés sur les 277 actuellement employés sur le site creusois. Le ministre de l'Économie, qui devait se rendre en début d'après-midi à la mairie de La Souterraine pour une réunion avec les syndicats de GM&S, est finalement allé sur le site de l'usine creusoise.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Société Creuse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789409295
GM&S : Bruno Le Maire assure que "pas un seul salarié ne sera mis de côté"
GM&S : Bruno Le Maire assure que "pas un seul salarié ne sera mis de côté"
Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, s'est rendu à La Souterraine (Creuse) sur le site de l'usine GM&S ce mercredi 19 juillet. Il a garanti la "pérennité du site pour les cinq ans qui viennent".
https://www.rtl.fr/actu/politique/gm-s-bruno-le-maire-assure-que-pas-un-seul-salarie-ne-sera-mis-de-cote-7789409295
2017-07-19 17:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e_fi8FLEaZc7hpHDyQ1K3g/330v220-2/online/image/2017/0517/7788583498_bruno-le-maire-nomme-ministre-de-l-economie-le-17-mai-2017.jpg