1 min de lecture Écologie

Glyphosate : "Il faut que les citoyens s'engagent", dit Delphine Batho

INVITÉE RTL - L'ex-ministre de l'Écologie incite les Français à créer un rapport de force face à l'incapacité des politiques à mettre fin aux herbicides.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Glyphosate : "Il faut que les citoyens s'engagent", dit Delphine Batho Crédit Image : XAVIER LEOTY / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste RTL

L'interdiction du glyphosate d'ici 2021 ne sera donc pas inscrite dans la loi après le rejet de plusieurs amendements, dont celui de Delphine Batho et de plusieurs députés LREM. Pourtant, Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, l'assure, "la sortie de l'herbicide sera faite d'ici trois ans". 

"La déclaration de ce ministre est plus grave que ça puisqu'il dit qu'on va faire un partenariat avec les industriels. Comment un ministre de la République peut dire après l'affaire des 'Monsanto Papers' qu'on va sortir du glyphosate en partenariat avec les industriels alors que ces industriels organisent la falsification de la procédure ? ", s'indigne Delphine Batho. 

La député des Deux-Sèvres estime que "ce qui s'est passé cette nuit à l'Assemblée nationale, c'est un tournant". Elle juge que "si cette affaire du glyphosate est un feuilleton dont on parle tout le temps, c'est parce que c'est très emblématique pour savoir si la démocratie a le courage de défendre l'intérêt général ou si à chaque fois elle plie". L'ex-ministre de l'Écologie déplore que certains partis aient été absents lors du vote à l'Assemblée ce 28 mai de la loi Agriculture et Alimentation. 

À lire aussi
La jungle en Thaïlande (illustration) environnement
Thaïlande : des arbres ordonnés moines pour lutter contre la déforestation

Elle met en cause "l'incapacité des partis actuels à défendre avec sérieux l'exigence écologique qui nécessite maintenant que les citoyens s'engagent". "On est sur une question sur laquelle il faut du courage", ajoute-t-elle. Face aux conservatismes, Delphine Batho incite les citoyens à créer un rapport de force car du côté du gouvernement elle estime qu'"il y a plus qu'un rendez-vous manqué sur cette question des pesticides". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Pesticides Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793576413
Glyphosate : "Il faut que les citoyens s'engagent", dit Delphine Batho
Glyphosate : "Il faut que les citoyens s'engagent", dit Delphine Batho
INVITÉE RTL - L'ex-ministre de l'Écologie incite les Français à créer un rapport de force face à l'incapacité des politiques à mettre fin aux herbicides.
https://www.rtl.fr/actu/politique/glyphosate-il-faut-que-les-citoyens-s-engagent-dit-delphine-batho-7793576413
2018-05-29 19:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eMg3PofmCg7zRnS9TJEElg/330v220-2/online/image/2014/0825/7773891845_delphine-batho-ancienne-ministre-de-l-ecologie-avait-critique-le-budget-de-son-ministere-en-juillet-2013-jean-marc-ayrault-alors-premier-ministre-avait-reclame-sa-demission.jpg