1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Ouragan Irma : Ciotti réclame l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire
1 min de lecture

Ouragan Irma : Ciotti réclame l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire

REPLAY - Le député LR des Alpes-Maritimes a estimé sur RTL que l'État n'a pas suffisamment "assumé son rôle" dans la gestion de la catastrophe dans les Antilles françaises.

Éric Ciotti était l'invité du "Grand Jury" dimanche 10 septembre 2017
Éric Ciotti était l'invité du "Grand Jury" dimanche 10 septembre 2017
Éric Ciotti était l'invité du Grand Jury dimanche 10 septembre 2017
51:24
Le Grand Jury du 10 septembre 2017
51:40
Léa Stassinet

Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy sont toujours sous le choc après le passage de l'ouragan Irma. Alors qu'elles étaient menacées par un deuxième ouragan, José, celui-ci n'est finalement pas passé aussi près que ce que redoutaient les habitants. Mais de nombreuses scènes de violences et de pillages compliquent la tâche des secours et des forces de l'ordre sur place.

"Il y a une défaillance de l'État", a estimé Éric Ciotti, invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. "Il y a eu un défaut d'anticipation de la part des services de l'État", a-t-il martelé. "On aurait pu prépositionner des forces, des militaires pour assurer la sécurité" des civils, a continué le député. Éric Ciotti a annoncé son souhait de voir s'ouvrir "une commission d'enquête parlementaire", pour "tirer toutes les conséquences pour que cela ne se reproduise plus". Il ajoute : "Elle devra établir si tout a été fait".

Le député des Alpes-Maritimes s'est par ailleurs dit "extrêmement choqué" par "ces images de pillages, aujourd'hui, au XXIème siècle". Éric Ciotti a une nouvelle fois visé l'État, qui "n'assume pas suffisamment son rôle". "On voit la fragilité de l'État : on a trop désarmé le pays en matière de sécurité, de justice", a déploré le soutien de Laurent Wauquiez à la présidence des Républicains. Éric Ciotti n'a pas épargné Gérard Collomb. "Le ministère de l'Intérieur est totalement absent dans cette crise, c'est inquiétant". 

Éric Ciotti a ensuite abordé la situation d'autres territoires d'Outre-mer, parlant de la "faiblesse de l'État" à Mayotte, en Guyane ou encore en Guadeloupe. "On voit des images d'extrêmes violences. Tout cela n'est pas admissible. Cela donne des images déplorables de la cinquième puissance mondiale". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/