2 min de lecture Présidentielle 2017

François Fillon mis en examen : Gérard Larcher n'y croit pas

INVITÉ RTL - Pour le président du Sénat, le candidat de la droite peut se diriger "sereinement, tranquillement" vers la présidentielle.

Gérard Larcher, invité du "Grand Jury" dimanche 26 février.
Gérard Larcher, invité du "Grand Jury" dimanche 26 février. Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

Vers une mise en examen de François Fillon ? "On n'en est pas là et je crois qu'on n'en ira pas là", rétorque Gérard Larcher. Invité du Grand Jury de RTL, LCI et Le Figaro ce dimanche 26 février, le président du Sénat a condamné le traitement réservé à François Fillon dans la campagne présidentielle, sur fond, estime-t-il, de "présomption d'innocence bafouée, de secret de l'instruction piétiné".

Le candidat de la droite est rattrapé depuis un mois et demi par des soupçons d'emploi fictifs autour de sa femme et de deux de leurs enfants. "Il va y avoir maintenant une instruction à charge et à décharge avec trois magistrats indépendants. Qu'on y aille sereinement, tranquillement. C'est contre X et s'il y avait eu tant de faits probants, je ne doute pas que le parquet national financier aurait renvoyé devant le tribunal correctionnel", argue le proche de François Fillon.

François Fillon, c'est le seul qui porte un projet d'alternance crédible

Gérard Larcher
Partager la citation

La presse affirme que Gérard Larcher avait été choqué au moment des premières révélations sur l'emploi fictif présumé de la femme de François Fillon. "Non, j'ai dit à un ami ce que je ressentais. J'ai dit à un ami que je voulais qu'il dise aux Français - ce qu'il a fait - mais moi, un ami, je le soutiens. François Fillon, au-delà de sa personne, c'est le seul qui porte un projet d'alternance crédible pour ce pays." Gérard Larcher estime que "certains veulent l'empêcher de faire campagne, tout comme on a empêché, hier à Nantes, Marine Le Pen de faire campagne. Je trouve cela - et chacun sait mes sentiments pour Marine Le Pen - inexcusable". Le président du Sénat prône "le temps de l'expression sereine". 

À lire aussi
Marine Le Pen en visite en Guyane en décembre 2016 présidentielle 2017
Marine Le Pen est-elle arrivée en tête dans les départements d'Outre-mer ?

L'emploi et la sécurité face à la transparence

Gérard Larcher met l'accent sur ce qu'il présente, au nom de François Fillon, comme les deux sujets prioritaires pour les Français : "l'emploi et la sécurité". "6 millions de Français éloignés de l'emploi, (...) 9 millions de pauvres, près 25% de jeunes au chômage", énumère-t-il, balayant d'un revers de la main les questions de transparence sur lesquelles il était précédemment interrogé. "Ce qui ne veut pas dire que les questions de transparence ne soient pas importantes", poursuit le sénateur des Yvelines, citant le cas de Jérôme Cahuzac et prenant soin de ne pas évoquer son candidat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Gérard Larcher François Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787430905
François Fillon mis en examen : Gérard Larcher n'y croit pas
François Fillon mis en examen : Gérard Larcher n'y croit pas
INVITÉ RTL - Pour le président du Sénat, le candidat de la droite peut se diriger "sereinement, tranquillement" vers la présidentielle.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gerard-larcher-ne-croit-pas-en-une-mise-en-examen-de-francois-fillon-7787430905
2017-02-26 14:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GjVibeK63Zkj3fbtmgrUoA/330v220-2/online/image/2017/0226/7787430916_gerard-larcher-invite-du-grand-jury-dimanche-26-fevrier.JPG