2 min de lecture Gérald Darmanin

Gérald Darmanin : "L'islam n'est pas le problème, le problème c'est la connerie"

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le député-maire Les Républicains de Tourcoing défend les valeurs de la République qui doit "être plus forte que la religion" et prône l'idée que l'État doit s'intéresser à la religion.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Gérald Darmanin : "L'islam n'est pas le problème, le problème c'est la connerie" Crédit Image : Ambre Lefèvre / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Olivier Mazerolle
Olivier Mazerolle et Cécile De Sèze

La question de la sécurité est omniprésente dans les discours politiques depuis que la France a été la cible d'attentats kamikazes vendredi 13 novembre. Et à l'approche des élections régionales, le thème devient plus que jamais un argument de campagne. La solution pour ramener la sécurité sur le territoire selon Gérald Darmanin, passe par la République et ses valeurs. Mais pour le député-maire Les Républicains de Tourcoing, c'est à la République de prendre ses responsabilités : "Il est temps que la République se réaffirme (...) Nous devons avoir le beau mot de 'République' réaffirmé matin, midi et soir. Faire reculer le communautarisme, accepter l'idée que le drapeau français est le plus beau des drapeau, que le patriotisme la plus belle des religions, que la République est le plus beau des régimes." 

Selon le soutien de Xavier Bertrand dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, cette République doit être plus forte que la religion aux yeux des citoyens. Ce qui, aujourd'hui, n'est pas forcément le cas partout. Mais ce n'est pas "avec quelque menus détails ou tout simplement en disant que le vivre ensemble ira mieux demain" que le problème se règle selon Gérald Darmanin qui fait allusion à la polémique du porc servi dans les cantines. C'est une question de responsabilité de l'État qui doit, pour l'élu de droite, "s'intéresser à le religion". 

Il faut écouter la ferveur religieuse des musulmans

Gérald Darmanin
Partager la citation

"Comme les catholiques l'ont fait avec les protestants, il faut un concordat. Accepter l'idée qu'il faut écouter la ferveur religieuse des musulmans et en même temps interdire tout ce qui est contraire à la République, contraire au code civil, contraire au code pénal". Par "concordat", Gérald Darmanin entend que l'État doit embrasser l'idée que la religion existe, qu'il "arrête de dire qu'elle ne doit pas regarder comme Molière ce sein qu'elle ne saurait voir". 

À lire aussi
Une femme réglant ses impôts sur le revenu (illustration) impôts
Impôts : qu'est-ce qu'une année blanche ?

Car pour lui, "l'islam n'est pas le problème, le problème c'est la connerie, c'est le sectarisme". Cette semaine, le Conseil  français du culte musulman a annoncé vouloir mettre en place une "habilitation" des imams pour promouvoir "un islam tolérant". Un premier pas vers une concordance entre les valeurs républicaines et la pratique religieuse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gérald Darmanin Islam Vème République
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780642946
Gérald Darmanin : "L'islam n'est pas le problème, le problème c'est la connerie"
Gérald Darmanin : "L'islam n'est pas le problème, le problème c'est la connerie"
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le député-maire Les Républicains de Tourcoing défend les valeurs de la République qui doit "être plus forte que la religion" et prône l'idée que l'État doit s'intéresser à la religion.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gerald-darmanin-l-islam-n-est-pas-le-probleme-le-probleme-c-est-la-connerie-7780642946
2015-11-26 08:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TzS6bIQAvjwg4qQBiDxbtw/330v220-2/online/image/2015/1126/7780642991_gerald-darmanin-invite-de-rtl-le-26-novembre-2015.jpg