1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Front national : un responsable du collectif "seniors" écarté au lendemain de son lancement
1 min de lecture

Front national : un responsable du collectif "seniors" écarté au lendemain de son lancement

Sur sa page Facebook, l'ancien chef d'entreprise appelait notamment à "expulser les musulmans" pour "éviter le génocide des Français".

Le Front national au rassemblement du 1er mai 2015
Le Front national au rassemblement du 1er mai 2015
Crédit : JDD/SIPA
Clémence Bauduin & AFP

"Il n'en sera pas". Le vice-Président du Front national, Florian Philippot, a annoncé vendredi 21 octobre, au lendemain de la création d'un collectif "seniors" du FN, que l'un de ses responsables en était finalement exclu. Maurice Gosseaume affichait sur sa page Facebook des propos controversés, remarqués le 20 octobre par l'AFP. Cet ancien dirigeant d'une entreprise de produits agricoles y lançait, entre autres, un appel à Marine Le Pen, pour que la présidente du FN "refasse Charles Martel". Il avait également relayé et soutenu le contenu d'un article préconisant l'expulsion des musulmans afin d'"éviter le génocide des Français".

Le collectif senior du Front national est né le 20 octobre dans le but de se rapprocher d'un électorat qui lui tourne le dos. À cette occasion, le parti d'extrême droite a organisé un "colloque" sur le "bien vieillir", au cours duquel se sont exprimés les quatre membres du bureau de ce douzième collectif frontiste, parmi lesquels Maurice Gosseaume, 70 ans, originaire du Loir-et-Cher. "Le collectif n'était pas encore structuré dans son organisation, mais il n'en sera pas, bien sûr", a annoncé Florian Philippot, réagissant aux accusations portée sur ce responsable.

Maurice Gosseaume avait retiré, ce 21 octobre, une publication datant du 10 octobre qu'il avait relayée, à propos de l'ex-Garde des Sceaux Christiane Taubira, appelant à lui "niquer sa race". Il avait également apposé un "like" à une photo de "ouistiti" venue en commentaire de cette publication. "C'est une démarche d'inquisition négative. Vous cherchez les points noirs" sur ma page Facebook, avait lancé Maurice Gosseaume à l'AFP. Celui-ci avait par ailleurs déclaré à L'Opinion que le FN avait fait appel à lui "car ils aiment bien ce qu('il écrit) sur Facebook".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/