1 min de lecture Front national

Front national : Marie-Christine Arnautu suspendue 15 mois des instances dirigeantes du parti

Figure historique du FN, la vice-présidente avait manifesté au côté de Jean-Marie Le Pen le 1er mai. Un affront pour le parti.

Marie-Christine Arnautu (FN)
Marie-Christine Arnautu (FN) Crédit : VALERY HACHE / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Ils avaient pourtant prévenu. La vice-présidente du FN Marie-Christine Arnautu a été suspendue de sa fonction de membre du bureau exécutif pour une durée de quinze mois. À l'approche du 1er mai 2016, une scission historique était apparue dans les strates de l'extrême droite. Cette année, tandis que le camp frontiste, rassemblé autour de Marine Le Pen, a délaissé la traditionnelle place des Pyramides pour un banquet à la Villette (XIXe arrondissement de Paris), Jean-Marie Le Pen, orphelin de parti, s'était recueilli devant la statue de la Pucelle, place des Pyramides. 

Les cadres du FN l'avaient annoncé, les membres du parti n'avaient pas leur place au côté de Jean-Marie Le Pen. Ceux qui braveraient l'interdiction de se rendre à l'hommage du Menhir se verraient exclu du parti. Deux mois plus tard, Marie-Christine Arnautu a trahi son camp en accompagnant Jean-Marie Le Pen contre la volonté de la direction du FN. La sanction est irrévocable. La décision a été annoncée lundi 11 juillet, après une réunion du bureau exécutif.

Suspendue jusque fin 2017

"Je trouve toujours cette sanction profondément injuste, mais j'en prends acte", a réagi l'eurodéputée auprès de l'AFP. Inquiétée dès après le 1er mai, Marie-Christine Arnautu avait refusé de démissionner, considérant qu'elle n'avait fait "aucune faute politique ni fait preuve de déloyauté envers Marine Le Pen". Visé par le FN pour les même raisons, l'eurodéputé Bruno Gollnisch avait, lui, proposé sa démission, refusée par Marine Le Pen en signe de seconde chance.

À lire aussi
Louis Aliot, le 17 octobre 2015 justice
Soupçon d’emploi fictif : Louis Aliot entendu à la PJ de Montpellier

Marie-Christine Arnautu pourrait retrouver sa fonction fin 2017. Toutefois, cette échéance pourrait coïncider avec le renouvellement des instances dirigeantes du FN, prévu à l'automne 2017 ou à l'hiver 2018 ; le cas échéant, l'eurodéputée ne retrouverait pas nécessairement son poste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Crise 1er mai
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784061156
Front national : Marie-Christine Arnautu suspendue 15 mois des instances dirigeantes du parti
Front national : Marie-Christine Arnautu suspendue 15 mois des instances dirigeantes du parti
Figure historique du FN, la vice-présidente avait manifesté au côté de Jean-Marie Le Pen le 1er mai. Un affront pour le parti.
https://www.rtl.fr/actu/politique/front-national-marie-christine-arnautu-suspendue-15-mois-des-instances-dirigeantes-du-parti-7784061156
2016-07-11 18:02:29
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ec1zdyUts3H49byaLAX1fg/330v220-2/online/image/2015/0821/7779457160_marie-christine-arnautu-fn.jpg