1 min de lecture Front national

Front national : pourquoi le député européen Aymeric Chauprade quitte le parti

Ancien conseiller de Marine Le Pen aux relations internationales, l'eurodéputé a annoncé son départ du Front national.

Aymeric Chauprade, eurodéputé Front national
Aymeric Chauprade, eurodéputé Front national Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'eurodéputé Aymeric Chauprade claque la porte du Front national. Dans un dur réquisitoire contre Marine Le Pen et Florian Philippot ce lundi 9 novembre sur iTélé, il a avancé des raisons "morales" mais aussi "idéologiques". "Ce (lundi) soir, je suis venu dire que je quitte le FN de Florian Philippot et Marine Le Pen", a annoncé ce géopoliticien, qui avait un temps mené la délégation FN au Parlement européen et qui fut également conseiller de Marine Le Pen aux relations internationales.

"Deux trahisons" de Marine Le Pen

Aymeric Chauprade dénonce "deux trahisons essentielles" de la part de Marine Le Pen dans une interview au journal Le Figaro. Il avait été dessaisi de toutes ses responsabilités en janvier dernier après avoir publié une vidéo intitulée "La France est en guerre", dans laquelle il opposait les cultures françaises et musulmanes. Aymeric Chauprade avait alors été démis de ses fonctions de conseiller aux affaires internationales, mais restait membre de la direction du FN. La deuxième "trahison" est "beaucoup plus grave" poursuit-il dans le quotidien. "Sous la pression de Florian Philippot, Marine a décidé de se débarrasser de Jean-Marie Le Pen", accuse-t-il. 

Élément déclencheur : l'affaire Air cocaïne

En aidant les deux pilotes condamnés dans une affaire de drogue à quitter la République Dominicaine, Aymeric Chauprade estime avoir été solidaire avec des "compatriotes confrontés à un vrai déni de justice" et être allé "au-delà des mots", par oppositions aux deux leaders du FN. Il raconte que cette affaire d'exfiltration a servi d'élément déclencheur.

Il juge enfin que Marine Le Pen "s'est laissée piéger dans un chantage avec Philippot" et qu'elle s'est enfermée dans une logique de "dédiabolisation" qui lui aurait fait perdre sa liberté, menant à une direction "bicéphale" du parti. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Marine Le Pen Info
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants