1 min de lecture Front national

Front national : la justice annule la suspension de Jean-Marie Le Pen

Le tribunal de Nanterre a déclaré nulle la décision du Front national qui avait suspendu Jean-Maire Le Pen, le 4 mai dernier.

Jean-Marie Le Pen quitte le tribunal de Nanterre devant lequel il a contesté sa suspension du FN, le 12 juin 2015.
Jean-Marie Le Pen quitte le tribunal de Nanterre devant lequel il a contesté sa suspension du FN, le 12 juin 2015. Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La suspension de Jean-Marie Le Pen par le bureau exécutif du Front national a été annulée, jeudi 2 juillet, par le tribunal de grande instance de Nanterre, et ce pour une question de forme.

Le FN "devra rétablir M. Jean-Marie Le Pen dans tous les droits attachés à sa qualité d'adhérent et le cas échéant à celle de président d'honneur", précise le jugement.

Le cofondateur du parti d'extrême-droite avait été suspendu le 4 mai dernier de son statut d'adhérent, une sanction prise par les plus hautes instances du parti à la suite de dérapages verbaux.

Le bureau politique du FN s'était alors désolidarisé officiellement des propos tenus par son président d'honneur : "Le Bureau politique désapprouve les propos tenus et réitérés par Jean-Marie Le Pen, notamment ceux exprimés dans les colonnes du journal anti-FN Rivarol, contraires à ses valeurs politiques et statutaires ainsi qu’à l’objet social de l’association".

Le bureau exécutif lui avait retiré le statut d'adhérent et une assemblée générale du parti devait décider "dans les trois mois" de lui supprimer son statut de président d'honneur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Jean-Marie Le Pen Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants