1 min de lecture Front national

Front national : l'étrange stratégie de Robert Ménard

DÉCRYPTAGE – Le maire de Béziers boycotte un meeting de Marine Le Pen dans sa ville, tout en se rapprochant des branches les plus radicales de l'extrême droite.

Le créateur de Reporters sans frontières Robert Ménard.
Le créateur de Reporters sans frontières Robert Ménard. Crédit : AFP
Générique 3
Dominique Tenza Journaliste RTL

Le torchon brûle entre Robert Ménard et le Front national. Le nouveau maire de Béziers, qui a pourtant été élu avec le soutien de Marine Le Pen, a décidé de ne pas assister à son meeting ce vendredi 9 mai dans sa ville.

L'ancien secrétaire général de Reporters sans frontières estime aujourd'hui que sa victoire est celle d'un candidat libre et non celle du FN. Il affirme par ailleurs que leurs avis divergent sur leur vision de l'Europe. 

Un positionnement plutôt étonnant, alors qu'il a été élu grâce aux voix du parti d'extrême droite. Serait-il en train de retourner sa veste ?

Le Front national agacé

"On a tendance à penser qu'il ne veut surtout pas dire qu'on l'a soutenu à l'élection municipale, mais il n'y a pas de honte à être soutenu par le FN", s'agace le vice-président du Front national, Louis Aliot, également attendu à Béziers ce vendredi.

À lire aussi
Marine Le Pen lors de l'université d'été du Front national, le 6 septembre 2015 justice
Les infos de 12h30 - FN : début du procès pour le financement illégal de 2 campagnes

Le plus surprenant est que Robert Ménard se démarque du parti alors qu'il vient d'embaucher dans son cabinet deux anciens du Bloc identitaire, un groupe classé à la droite de l'extrême droite.

Le Bloc identitaire est bien plus radical que le FN dans les idées comme les méthodes. Il est connu pour sa soupe au cochon réservé aux SDF français et ses apéros saucisson-vin contre l'invasion musulmane. 

Il ne peut pas tenir à distance le Front national comme s'il avait un épouvantail en face de lui

Louis Aliot
Partager la citation

"C'est lui qui fait ses équipes, mais c'est vrai qu'à partir du moment où il prend ces deux personnes dans son cabinet, il ne peut pas tenir à distance le Front national comme s'il avait un épouvantail en face de lui", réagit Louis Aliot.

Robert Ménard  n'a pas souhaité réagir. Aucune rencontre avec Marine Le Pen n'est pour le moment planifiée.

>
Front national : l'étrange stratégie de Robert Ménard Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Politique Extrême droite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants