1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Front national : l'écologie, nouvelle étape de la drague électorale en vue de 2017
2 min de lecture

Front national : l'écologie, nouvelle étape de la drague électorale en vue de 2017

DÉCRYPTAGE - Avec "Nouvelle écologie", Marine Le Pen s'attaque à un électorat éloigné de la base militante du FN, comme elle l'a déjà fait pour les professeurs et les fonctionnaires.

Marine Le Pen lors d'une réunion du FNJ, à Nanterre
Marine Le Pen lors d'une réunion du FNJ, à Nanterre
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Romain Renner & Dominique Tenza

Le Front national investit le terrain de l'écologie. Marine Le Pen a présenté, mercredi 10 décembre, "Nouvelle écologie", un collectif chargé d'assurer la promotion d'une "écologie patriote". Dirigée par l'économiste universitaire Philippe Murer, Nouvelle écologie apparaît comme une nouvelle étape de la stratégie présidentielle de Marine Le Pen.

L'art du "malentendu"

Après "Racine"pour les enseignants, "Marianne"pour les étudiants et "Audace"pour les jeunes actifs de 25 à 35 ans, le FN poursuit son opération séduction auprès des populations qu'il avait jusque-là négligées, afin de séduire au-delà de son électorat traditionnel. Pour ce faire, un discours bien rôdé, axé sur le mea culpa.

"Longtemps, nous avons donné le sentiment de vous regarder en ennemis. Longtemps, il y a eu un malentendu entre nous", affirmait Marine Le Pen devant les professeurs. Même son de cloche face aux fonctionnaires : "Longtemps, il a existé entre nous un malentendu. Beaucoup d'entre vous ont cru de bonne foi que le Front national était votre ennemi".

À écouter

Front national : l'écologie, nouvelle étape de la drague électorale en vue de 2017
00:01:02

Une écologie française

En termes d'idées, le collectif frontiste aborde les grands thèmes de l'écologie tels que les énergies renouvelables et les transports individuels propres en y apportant une dimension nationale. "Il est impossible de faire la transition énergétique à l'intérieur de l'Union européenne", explique Philippe Murer.

À écouter aussi

Des propos appuyés par Marine Le Pen, qui dénonce "l'imposture des Verts, du PS et de l'UMP, qui signent les traités européens". La présidente du parti milite également pour "la consommation locale" et "la production agricole française" (PAF). Ces deux thèmes, l'eurodéputée les avait déjà abordés lors de la campagne présidentielle de 2012.

Être mieux armé qu'en 2012

Le projet manquait à l'époque de chiffres, notamment sur le sujet de "la relocalisation des forces de production des entreprises", et de mesures précises. La candidate affirmait vouloir changer "la législation concernant l'élevage en batterie" et "durcir la législation concernant les expérimentations sur des animaux" sans préciser les décisions à prendre. Nouvelle écologie doit donc lui permettre de développer ses propositions et concurrencer les Verts sur leur terrain.

La tentative d'incursion du Front national dans le domaine de l'écologie n'est toutefois pas nouvelle. Le "Cercle national pour la défense de la vie, de la nature et de l'animal" avait déjà été lancé dans le cadre de la première vague de la "stratégie de dédiabolisation" attribuée à Bruno Mégret, l'ancien numéro 2 du parti aujourd'hui haut fonctionnaire rattaché au ministère de l'Écologie. Un mouvement que l'historienne Ariane Chebel d'Appolinia qualifie de "quasi-fantomatique" dans L'extrême droite en France, de Maurras à Le Pen (1987).

D'anciennes tentatives

Ainsi Jean-Marie Le Pen s'était-il présenté aux élections européennes de 1989 accompagné du président d'honneur de Toulon-écologie et de la vice-présidente du Cercle. L'ancien président du parti se définissait d'ailleurs comme un écologiste, voulant débarrasser le monde de "la toxicité de l'agression chimique mais aussi de l'irradiation des idées mortelles pour la société".

Un discours très éloigné de celui qu'il tenait en 2010. Le président d'honneur du Front national qualifiait alors l'écologie de "nouvelle religion des bobos-gogos".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/