1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Front national : Jean-Marie Le Pen définitivement poussé dehors ?
2 min de lecture

Front national : Jean-Marie Le Pen définitivement poussé dehors ?

L'entourage de Marine Le Pen songerait à supprimer la fonction de président d'honneur du parti, actuellement occupée par son fondateur.

Jean-Marie Le Pen, le président d'honneur du FN
Jean-Marie Le Pen, le président d'honneur du FN
Crédit : AFP / FRANCK PENNANT
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Va-t-on assister à un nouveau psychodrame au sein du clan Le Pen ? Le Front national chercherait en effet à ne plus être associé à l'un de ses fondateurs, Jean-Marie Le Pen. L'entourage de l'actuelle présidente a assuré au Parisien avoir "trouvé la parade". Un proche de Marine Le Pen explique : "On va tout simplement supprimer la fonction de président d'honneur de nos textes. Comme ça, il ne pourra plus se prévaloir de ce titre", se réjouit-on dans les rangs du FN.

Il faut rappeler que Jean-Marie Le Pen, pourtant exclu du Front national, a été confirmé président d'honneur par la justice, un rôle qui lui permet de siéger dans toutes les instances du parti. Pour autant, le bras de fer continue avec Marine Le Pen. Dernier exemple en date le 20 juin dernier, le père de la présidente du FN s'est vu refuser l'accès au siège du parti à Nanterre, où se réunissait un bureau politique.

"Il ne rentrera pas", avait prévenu Marine Le Pen quelques jours avant. "Je préfère payer des amendes que de l'avoir assis en face de moi", avait-elle ajouté dans les colonnes du JDD. C'est en effet la sentence qui s'applique en cas de non-respect de la décision de justice qui restituait Jean-Marie Le Pen dans ses fonctions de président d'honneur.

"On s'attendait à ce genre de manœuvres"

C'est donc pour éviter que le cas ne se reproduise que le parti songerait à se séparer définitivement de ce dernier, qui ne l'entend évidemment pas de cette oreille. "On s'attendait à ce genre de manœuvres", confie au Parisien l'un de ses conseillers, Lorrain de Saint-Affrique. "Mais nous pourrons bien évidemment faire un recours". "Si la fonction de président d'honneur à vie est amenée à disparaître des nouveaux statuts, il ne peut pas y avoir de rétroactivité de la décision", a-t-il poursuivi.

À lire aussi

Du côté du Front national, on voit mal comment Jean-Marie Le Pen pourrait rebondir. "Une fois validée par l'assemblée générale de nos adhérents, je ne vois pas comment il pourra contester cette modification", assure un stratège du parti. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/