2 min de lecture Front national

Front national : Florian Philippot à nouveau tancé à sa droite

Le vice-président du parti fait l'objet de plusieurs tirs croisés. Il appelle à une clarification de la ligne politique.

Florian Philippot, vice-président du Front national
Florian Philippot, vice-président du Front national Crédit : REVELLI-BEAUMONT/SIPA
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Le #CouscousGate en dit long sur la défiance contre Florian Philippot au sein du Front national. Durant plusieurs jours, le vice-président du parti est la cible de vives critiques et de railleries de sympathisants frontistes pour avoir mangé un couscous, l'un des symboles de la cuisine maghrébine. Ces bisbilles culinaires, qui ont pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux, auraient pu être totalement anodines si elle ne s'inscrivaient pas dans un contexte de dissensions au sein de l'extrême droite française.

La polémique rappelle à quel point Florian Philippot est contesté par la frange la plus à droite du parti, celle qui préfère s'attarder sur les dossiers historiques et identitaires plutôt que les dossiers économiques comme la sortie de l'euro, que défend le bras droit de Marine Le Pen.

Car si l'intéressé a qualifié de "crétins" ceux qui ont alimenté le #CouscousGate, cela n'a pas empêché Gilbert Collard, l'un des plus critiques à son encontre en temps normal, de tweeter : "Je reconnais un droit imprescriptible à Philippot de manger du couscous en paix, d'autant que lorsqu'on mange, on se tait !".

Feu nourri

À l'instar de Jean-Marie Le Pen, des voix s'étaient élevées après la présidentielle pour faire porter à Florian Philippot la responsabilité de la défaite de Marine Le Pen. Ils exhortaient d'ailleurs la présidente du parti à revenir aux fondamentaux. Beaucoup blâment aussi l'omniprésence médiatique de l'eurodéputé. "La politique ne consiste pas à se pavaner à la télévision, elle consiste à être présent sur le terrain, en expliquant qui nous sommes, ce que nous voulons", a, par exemple, taclé Louis Aliot dans un discours prononcé dimanche 17 septembre, sans toutefois nommer explicitement la cible de ses critiques. Auparavant, Marion Maréchal-Le Pen ne manquait pas non plus de le désapprouver.

À lire aussi
Marine le Pen assemblée nationale
Les infos de 6h - Immigration : Marine le Pen parle de "submersion" et veut un référendum

À l'aube d'une transformation profonde du Front national, annoncée par Marine Le Pen, Florian Philippot voit donc des adversaires politiques tenter de le marginaliser. Sa principale lieutenante, Sophie Montel, a d'ailleurs été démise en juin de la présidence du groupe frontiste au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

"Qu'on sorte de la tambouille interne"

Lundi 18 septembre, au micro de France Inter, il a donc exhorté le parti à "clarifier" la ligne politique pour qu'elle soit dans la continuité de l'élection : "Ce serait qu'on sorte de la tambouille interne et qu'on soit audible sur le fond face à Macron. (...) Je ne suis pas favorable à une politique de rediabolisation. Je ne suis pas favorable à ce que d'un coup, on se considère à la droite de la droite alors que nous avons toujours expliqué que le clivage gauche-droite c'était terminé, que c'était désuet et que ça servait à enfumer les Français".

Prêt à ne rien céder d'un point de vue politique - il aurait menacé de démissionner en cas de recul sur la sortie de l’euro -, Florian Philippot a clairement fait savoir qu'il ne comptait "bien évidemment" pas démissionner de la présidence de son association, Les Patriotes : "Ça n'est pas une opposition. Il y a déjà eu et il y a encore actuellement d'autres vice-présidents qui dirigent des associations". Cette prise de distance aurait pourtant été expressément demandée début septembre par Marine Le Pen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Florian Philippot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants