1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Front national : Marine Le Pen exclura tous les cadres du parti qui iront écouter Jean-Marie Le Pen le 1er mai
2 min de lecture

VIDÉO - Front national : Marine Le Pen exclura tous les cadres du parti qui iront écouter Jean-Marie Le Pen le 1er mai

Info RTL INFO RTL - Marine Le Pen et le Front national ont décidé d'innover pour leur traditionnel défilé du 1er mai. Une manière de définitivement tourner la page de Jean-Marie Le Pen.

Jean-Marie Le Pen lors du discours de Marine Le Pen, le 1er mai 2015
Jean-Marie Le Pen lors du discours de Marine Le Pen, le 1er mai 2015
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
VIDÉO - Le 1er mai au Front national, déchirure entre Marine Le Pen et son père ?
01:50
Maxence Lambrecq & La rédaction numérique de RTL

À quelques jours du 1er mai, le défilé du Front national fait parler de lui. Tous les 1er mai depuis 1988, le parti frontiste célèbre Jeanne d'Arc et ce dimanche ne fera pas exception. À un détail près cependant. La tradition veut que les membres et adhérents du parti se retrouvent devant la statue de la pucelle d'Orléans, place des Pyramides, dans le Ier arrondissement de Paris. Mais la guerre interne entre Jean-Marie Le Pen et sa fille prend une place de plus en plus importante à l'approche de l'événement.

Marine et Jean-Marie Le Pen vont donc fêter le 1er Mai chacun à leur façon. La présidente du Front national innove : pas de défilé devant la statue de Jeanne-d'Arc mais un banquet Porte de la Villette. En revanche, son père perpétue la tradition. Le "Menhir" a obtenu le feu vert du préfet de Paris pour occuper la rue de Rivoli et la place des Pyramides.

Vers une exclusion du Front national

Une réunion vue d'un mauvais œil par la candidate à l'élection présidentielle. Selon nos informations, Marine Le Pen va en effet espionner le rassemblement de son père. En effet, la direction du Front national vient de missionner une poignée de fidèles. Des personnes de confiance qui joueront les espions dans l'ombre du "vieux chef". Incognito, ils ont pour ordre de se mêler à la foule et même de prendre des photos qui serviront à enclencher, par la suite, les procédures d'expulsion.

Le message est clair : tous ceux qui portent l'étiquette Front national n'ont pas leur place chez Jean-Marie Le Pen, qu'ils soient élus locaux, ou simples secrétaires de circonscription. S'ils osent braver l'interdiction, ils seront exclus du parti. Le Front national prend les devants à l'heure où des dizaines de militants ont déjà prévu de faire la navette. Pour Marine Le Pen, ce n'est qu'une question d'image alors qu'elle cherche depuis des années à faire le ménage dans le parti et qu'elle s'oppose fermement à l’étiquette d'extrême droite qui lui est collé. Dès lors, hors de question pour Marine Le Pen de voir ses militants bras dessus, bras dessous avec des groupuscules extrémistes, voire négationnistes qui ont prévu de venir applaudir Jean-Marie Le Pen. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/