1 min de lecture François Rebsamen

François Rebsamen : "Je n'ai pas le sentiment de quitter le navire", dit le ministre du Travail

REPLAY - Réélu maire de Dijon, François Rebsamen nie toute désertion du gouvernement et abandonne même une tâche qui lui "plaisait beaucoup".

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud
>
François Rebsamen n'a pas l'impression de déserter le gouvernement Crédit Image : LIONEL BONAVENTURE / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Après un bilan mitigé à la tête du ministère du Travail qu'il quittera officiellement le 19 août prochain, François Rebsamen redevient le maire de la ville de Dijon, un poste qu'il a déjà occupé pendant treize ans. Alors que le ministre du Travail n'avait en face de lui qu'un seul candidat Front national et qu'il a été élu dès le premier tour avec une écrasante majorité, l'opposition lui a immédiatement reproché son passage au gouvernement

"Les Dijonnais ne sont pas une variable d'ajustement à votre carrière politique. Nous espérons que vous réussirez mieux à Dijon qu'au ministère de l'Emploi, où votre bilan est unanimement décrié", s'est-il vu lancer lors de l'annonce des résultats. De leur côté, les habitants de la capitale bourguignonne sont partagés au sujet de ce retour. "J'ai l'impression qu'il n'était pas tellement heureux dans son ministère, c'est aussi pour ça qu'il revient sur Dijon", analyse une femme interrogée au micro de RTL

Le principal concerné parle lui d'un choix de cœur et d'un engagement pris auprès d'Alain Millot, son ancien adjoint décédé. "Je n'ai pas l'habitude de fuir mes responsabilités. Je n'ai pas aussi l'impression d'être quelqu'un qui quitte le navire, j'ai le sentiment assez injuste d'abandonner une tâche qui me plaisait beaucoup", explique-t-il. Dès à présent, François Rebsamen a l'objectif de faire de Dijon la ville la plus écologique de France. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Rebsamen Dijon Emploi
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants