2 min de lecture Antiterrorisme

François Molins sur RTL : "La menace en France reste à un niveau très élevé"

MINUTE PAR MINUTE - Le procureur de la République de Paris a répondu aux questions d'Elizabeth Martichoux et d'Yves Calvi.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
François Molins sur RTL : "La menace en France reste à un niveau très élevé" Crédit Image : Joséphine Balleyguier | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et Eléanor Douet

Quel est le niveau de la menace terroriste en France ? Que doit décider l'État face aux jihadistes français qui souhaitent rentrer au pays ? Que va permettre la création d'un parquet national antiterroriste ? Le procureur de la République de Paris, François Molins, était l'invité exceptionnel de RTL, ce mardi 23 janvier. Il a répondu aux questions d'Elizabeth Martichoux et d'Yves Calvi. 

Le procès de Jawad Bendaoud s'ouvre mercredi 24 janvier. Ce procès sera le premier en lien avec les attentats du 13 novembre 2015 perpétrés à Paris et Saint-Denis. 

François Molins a mis en garde lundi contre les "conséquences désastreuses" d'un accès restreint aux données de connexion dans le cadre d'enquêtes antiterroriste, appelant à trouver un équilibre entre "sûreté" et "protection de la vie privée". Il s'est expliqué sur RTL.

Revivez l'interview minute par minute :

7h58 - L'interview de François Molins, procureur de la République de Paris, est à présent terminée.

À lire aussi
Sid Ahmed Ghlam, suspecté d'avoir tué Aurélie Châtelain justice
Attentat déjoué à Villejuif : les investigations sont terminées

7h55 - "Si le projet de parquet national antiterroriste est intéressant, ça peut m'intéresser."

7h52 - "504 détenus terroristes islamistes en ce moment".

7h51 - Combien de personnes sont revenues de la zone irako-syrienne ? "Un peu moins de 180" depuis le début du conflit, a compté François Molins.

7h47 - "Il n'est pas exclu d'avoir des participations de femmes et de mineurs" dans des combats terroristes. "Il faut inventer des dispositifs de prise en charge des enfants qui ont vécu dans des conditions qui ne sont pas normales, qui ont assisté à des décapitations, qui voient des armes à la maison tous les jours."

7h44 - "Est-ce qu'on ne souhaiterait pas juger des étrangers s'il commettait des exactions sur notre sol ?", s'interroge François Molins, lorsque la question sur le jugement des terroristes français basés à l'étranger est posée. "J'aimerais aller interroger des Français emprisonnés en Irak."

7h40 - 
Combien de Français et Françaises sont en prison ou dans des centres de détention en Irak ? "Moins d'une centaine", répond François Molins.

7h39 -
"La menace (sur le territoire français) n'est pas moins élevée, elle est diffuse", assure le procureur de la République sur RTL.

7h38 - "On assiste à un phénomène de délitement du califat", estime François Molins. "Ce n'est pas parce que Daesh va tomber en Irak et en Syrie, que la situation sera réglée."

7h35 - Les dernières informations sur la menace terroriste en France font état de l'arrestation d'un homme prêtant allégeance à l'État islamique dans le Gard. François Molins confirme : "Un certain nombre d'éléments permettent de penser que quelque chose se préparait, on est confrontés à une menace qui a muté. Des gens pas connus des services de renseignement."

7h34 - François Molins est l'invité exceptionnel de RTL. Le procureur de la République de Paris répond en direct aux questions d'Elizabeth Martichoux et Yves Calvi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Antiterrorisme Terrorisme Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants