1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Hollande va recevoir les Prix Nobel qui dénoncent des coupes budgétaires dans la recherche
2 min de lecture

François Hollande va recevoir les Prix Nobel qui dénoncent des coupes budgétaires dans la recherche

CONFIDENTIELS RTL - La communauté scientifique s'est émue d'un projet de décret annulant 256 millions d'euros de la mission interministérielle "recherche et enseignement supérieur".

François Hollande, le 26 avril 2016
François Hollande, le 26 avril 2016
Crédit : AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

François Hollande veut rassurer la communauté scientifique. Le chef de l'État va recevoir les Prix Nobel qui dénoncent des coupes budgétaires dans la recherche, afin de leur garantir que le financement des organismes de recherche sera bien maintenu. Il devrait en profiter pour leur annoncer une dotation de cinq milliards d'euros pour le programme d'investissement d'avenir (PIA) qui soutient l'innovation.

Dans une tribune publiée mardi 24 mai dans le journal Le Monde, sept prix Nobel et une médaille Fields décrivent comme "un coup de massue" le projet de décret visant notamment à annuler 256 millions d'euros de la mission interministérielle "recherche et enseignement supérieur", dont 134 millions sont alloués aux organismes de recherche.

Cédric Villiani, mathématicien lauréat de la médaille Fields, estime sur RTL que cette proposition est un "suicide scientifique". "Le budget de la recherche est pris comme variable d'ajustement, quand il y a besoin de parer à d'autres urgences. Et ce n'est pas malin de piocher dans ce qui sert à assurer votre développement sur le long terme, pour parer aux urgences de court terme".

Aucun laboratoire touché

Les conseils scientifiques de ces cinq organismes de recherchent ont également déploré ce projet de décret qu'ils considèrent comme "contre-productif". "Cette coupe claire, qui arrive très tardivement en cours d'année, va complètement déstabiliser les projets en cours et la structuration des équipes et des laboratoires, dans un contexte où l'emploi scientifique a déjà été durement touché ces dernières années", écrivent les conseils scientifiques dans une motion signée de leurs présidents respectifs.

Face à ces critiques, le secrétariat d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche a assuré avoir évité une réduction du budget annuel des organismes de recherche. "Nous avons travaillé avec Bercy et nous avons trouvé la façon de gérer ça. Il y aura quelques mesures techniques (....) mais il n'y aura aucun programme touché, aucun chercheur qui devait être recruté et qui ne sera pas recruté. La réalité pour les chercheurs et pour les laboratoires, c'est qu'il n'y aura coupe de budget", a déclaré Thierry Mandon sur LCI.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire