1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Hollande sur RTL : Macron "a saisi une opportunité qui s'est présentée à lui"
2 min de lecture

François Hollande sur RTL : Macron "a saisi une opportunité qui s'est présentée à lui"

INVITÉ RTL - L'ancien président de la République estime sur notre antenne qu'Emmanuel Macron n'aurait pas pu se présenter "si une situation n'avait pas été créée".

François Hollande et Emmanuel Macron, le 14 mai 2017 à l'Élysée
François Hollande et Emmanuel Macron, le 14 mai 2017 à l'Élysée
Crédit : AFP / Stéphane de Sakutin
François Hollande, invité exceptionnel de RTL Soir le 14 décembre : l'analyse de Duhamel
00:46
François Hollande invité exceptionnel de RTL, jeudi 14 décembre
01:09:08
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Sans rancune. Régulièrement critiqué par Emmanuel Macron, l'ancien président de la République assure sur notre antenne souhaiter sa réussite. "Je suis pour que notre pays réussisse. Donc je suis pour qu'Emmanuel Macron, président de la République, puisse réussir son mandat", lance-t-il jeudi 14 décembre. Pour le bien de la France, le président "doit être respecté dans sa fonction". 

Malgré ses commentaires ponctuels sur la politique conduite par son ancien ministre de l'Économie, notamment lorsqu'il l'a mis en garde contre la tentation de flexibiliser davantage le marché du travail, François Hollande jure ne pas vouloir lui donner de leçons. 

"C'est lui qui agit et je ne vais pas m'imposer ou m'interposer dans les responsabilités qui sont les siennes", argumente-t-il sur RTL. Il fait d'ailleurs état de bonnes relations avec Emmanuel Macron. Même si "ce n'est pas si fréquent qu'un conseiller du président devenu ensuite ministre sous l'autorité du président lui succède", reconnaît-il.

Il mène la politique qu'il convient de conduire

François Hollande à propos d'Emmanuel Macron

À en croire François Hollande, les planètes étaient alignées pour qu'Emmanuel Macron investisse l'Élysée en 2017. Impopularité croissante du chef de l'État, divisions au sein du Parti socialiste, primaires "qui n'auraient jamais dû être organisées"... Autant de facteurs qui ont conduit au renoncement de François Hollande à briguer un second mandat. Un terreau fertile pour Emmanuel Macron "qui a saisi une opportunité qui s'est présentée à lui".

L'actuel locataire de l'Élysée n'aurait d'ailleurs "pas pu aller jusque-là [une candidature à la présidentielle, ndlr] si une situation n'avait pas été créée". François Hollande estime que son ministre, lorsqu'il lui présente sa démission à la fin du mois d'août 2016 pour aller à la rencontre des Français avec son mouvement En Marche, "n’avait pas conçu son projet pour aller jusque-là". 

À lire aussi

"Il a vu qu'avançant, il suscitait un accueil dans l’opinion parce qu'il avait des idées et des proposition et, surtout, il s'était placé hors du système", analyse François Hollande. Et sept mois après l'élection d'Emmanuel Macron, François Hollande juge qu'"il mène la politique qu'il convient de conduire". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/