1 min de lecture François Hollande

Travail des profs : Sarkozy propose un "marché de dupes"

VIDEO - Après avoir répondu aux questions de Jean-Michel Apathie et de Laurent Bazin à 7h30, François Hollande était l'invité exceptionnel d'Yves Calvi. Le candidat socialiste à la présidentielle s'expliquait sur l'éducation et l'immigration, deux jours après Nicolas Sarkozy. Il s'en est pris à la proposition du président-candidat de faire travailler les professeurs certifiés huit heures de plus par semaine. Les enseignants exerceraient 26 heures dans leurs établissements au lieu de 18 pour un salaire augmenté de 25%. "Près de 50% de présence supplémentaire payée 25% (de plus), vous en connaissez beaucoup qui vont accepter ce marché de dupes ?", a répondu le député de Corrèze. "C'est ne rien comprendre au métier d'enseignant", a-t-il aussi affirmé.

François Hollande, invité exceptionnel de RTL Matin le mercredi 29 février 2012.
François Hollande, invité exceptionnel de RTL Matin le mercredi 29 février 2012. Crédit : C DOUTRE // ABACAPRESS – RTL
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Yves Calvi

Le candidat socialiste a poursuivi son attaque sur la proposition de Nicolas Sarkozy. Le président-candidat souhaite que les professeurs travaillent 26 heures dans leurs établissements au lieu de 18 actuellement contre une augmentation de salaire de 25%, soit "presque 500 euros" selon Nicolas Sarkozy.
  
"C'est oublier ce qu'est le travail de l'enseignant qui n'est pas simplement que d'être devant sa classe mais aussi de préparer ses cours, de voir les élèves, d'assurer des travaux pédagogiques, de corriger les copies", a rétorqué François Hollande.
  
"C'est ne rien comprendre au métier d'enseignant", a-t-il aussi affirmé. "Il y a là comme une incohérence et c'est le mot qui peut résumer non seulement le quinquennat de Nicolas Sarkozy mais surtout sa politique éducative", a-t-il estimé.
  
"En plus, j'ai entendu un reniement, un de plus, où il dit sans le dire, il fait parler son entourage, qu'il y aurait la fin du 1 sur 2 (non remplacement pour départs en retraite) dans le primaire", a relevé M. Hollande.
  
Pour lui, "c'est donc qu'il y eu des suppressions de postes et de classes, hélas, qui ont été particulièrement mal ressenties par les parents d'élèves". "Partout où je vais dans le milieu rural et urbain, on me parle des classes qui ferment, des Rased (Réseaux d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté, ndlr), tous ces soutiens pour les élèves en difficulté rayés de la carte", a déploré le candidat socialiste, soulignant qu'il "mettrait le paquet" sur la maternelle et le primaire.
  
Concernant une augmentation des rémunérations des personnels, M. Hollande, qui veut créer 60.000 postes sur le quinquennat, a voulu "dire la vérité". "Il y a là des contraintes financières qui pèsent sur nous: je veux plus de personnes dans les établissements, plus d'encadrement, plus de lutte contre l'échec scolaire, je ne peux pas me permettre d'annoncer des hausses de rémunération".

En savoir plus sur la proposition de Nicolas Sarkozy sur le temps de travail des professeurs.

François Hollande sur RTL le 29 février 2012
2012 et vous OK

Lire la suite
François Hollande Exclu RTL Le choix de Yves Calvi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7744444090
Travail des profs : Sarkozy propose un "marché de dupes"
Travail des profs : Sarkozy propose un "marché de dupes"
VIDEO - Après avoir répondu aux questions de Jean-Michel Apathie et de Laurent Bazin à 7h30, François Hollande était l'invité exceptionnel d'Yves Calvi. Le candidat socialiste à la présidentielle s'expliquait sur l'éducation et l'immigration, deux jours après Nicolas Sarkozy. Il s'en est pris à la proposition du président-candidat de faire travailler les professeurs certifiés huit heures de plus par semaine. Les enseignants exerceraient 26 heures dans leurs établissements au lieu de 18 pour un salaire augmenté de 25%. "Près de 50% de présence supplémentaire payée 25% (de plus), vous en connaissez beaucoup qui vont accepter ce marché de dupes ?", a répondu le député de Corrèze. "C'est ne rien comprendre au métier d'enseignant", a-t-il aussi affirmé.
https://www.rtl.fr/actu/politique/francois-hollande-repondait-sur-l-education-a-yves-calvi-et-jean-michel-apathie-travail-des-profs-sarkozy-propose-un-marche-de-dupes-7744444090
2012-02-29 12:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UM_qHxQVxfE1vRIv3HPYHQ/330v220-2/online/image/2012/0229/7744444657_francois-hollande-invite-exceptionnel-de-rtl-matin-le-mercredi-29-fevrier-2012.jpg