1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "François Hollande règle son pas sur celui de François Mitterrand", décrypte Alba Ventura
3 min de lecture

"François Hollande règle son pas sur celui de François Mitterrand", décrypte Alba Ventura

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - La journaliste nous explique comment l'actuel chef de l'État compte s'inspirer de l'ancien président de la République.

Alba Ventura
Alba Ventura
Crédit : Alba Ventura
"François Hollande règle son pas sur celui de François Mitterrand", décrypte Alba Ventura
03:27
Alba Ventura & Loïc Farge

C'est aux côtés d'Angela Merkel que François Hollande célébrera les 100 ans de la bataille de Verdun en mai prochain. Plusieurs scénarios avaient été envisagés par l'Élysée pour marquer ce moment de la Grande Guerre : inviter tout le Parlement européen ou encore accueillir les prix Nobel. Le Président a finalement choisi de s'afficher avec la chancelière allemande. Merkel et Hollande à Verdun, main dans la main sans doute. Cela ne vous rappelle rien ? Il veut reproduire l'image forte d'Helmut Khol et de François Mitterrand main dans la main, à Verdun en septembre 1984. Cette image, symbole de la réconciliation franco-allemande, a fait le tour du monde.

François Hollande, c'est : "Je règle mon pas sur les pas de Mitterrand". C'est frappant de voir qu'il coche toutes les cases. C'est le virage vers les entreprises, comme François Mitterrand en 1983. C'est aussi le voyage à Cuba en mai dernier. François Hollande était le premier chef d'État occidental à rencontrer Fidel Castro, quarante-et-un an après François Mitterrand.

C'est même le congrès des bailleurs sociaux en septembre dernier, où François Hollande a été le premier Président à y mettre les pieds depuis François Mitterrand en 1989. Et comme François Mitterrand, François Hollande raconte en privé qu'il se déclarera au dernier moment à la prochaine présidentielle.

Mitterrand était un stratège, Hollande est un tacticien

Alba Ventura

François Hollande imite-t-il François Mitterrand ? Il s'en inspire dès qu'il le peut, en tout cas. Alors, il n'est pas Mitterrand. Mais ce qu'il a appris de son prédécesseur socialiste, il veut s'en servir : rester maître du jeu, ne pas se laisser enfermer, penser que le temps joue pour lui. Tout cela, François Hollande l'a observé lorsqu'il était l'un des conseillers de Mitterrand à l'Élysée. Il cherche à le reproduire.

À écouter aussi

La grande différence entre les deux hommes, c'est que Mitterrand était un stratège, Hollande est un tacticien. La tactique, c'est toujours plus court que la stratégie. C'est probablement par tactique que François Hollande cherche à saisir les occasions qui sont autant de clins d'œil à l'ancien Président.

La semaine dernière au Mont Saint-Michel, François Hollande a évoqué la "force de la France et l'esprit de ce lieu". On aurait cru entendre les "forces de l'esprit" de François Mitterrand lors de ses vœux de décembre 1994. Le Président Hollande a même poussé le mimétisme jusqu'à aller dévorer la fameuse omelette de l'Auberge de la Mère Poulard. François Mitterrand était venu la déguster en 1983, puis cinq ans plus tard après sa réélection. C qui avait donné lieu à ce non moins fameux dicton : "Omelette tu mangeras, Président tu resteras". Il va falloir qu'il en mange des omelettes, François Hollande !

Le carnet du jour

On ne cesse de se féliciter dans l'entourage de Nicolas Sarkozy du coup de fil au patron du PS Jean-Christophe Cambadélis. Les deux hommes s'étaient parlés pour accorder leurs violons face à France 2 qui voulait inviter Marine le Pen à l'émission Des paroles et des actes. Au départ, les amis de Nicolas Sarkozy n'étaient pas très friands de ce rapprochement avec le chef des socialistes : ça allait encore alimenter l'"UMPS", on n'aimait pas bien ce front républicain médiatique.

Mais finalement, chez les Républicains, on trouve que Nicolas Sarkozy a eu du nez. Comme l'explique Brice Hortefeux, fidèle lieutenant : "Non seulement Sarkozy a cassé sa caricature d'homme sectaire, mais ça pourrait même nous rapporter quelques voix de gauche au second tour". Ça a le gout du front républicain, ça a l'odeur du front républicain, mais ça n'est pas le front républicain !

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/