1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Hollande évoque le "goût d'inachevé" de sa présidence
1 min de lecture

François Hollande évoque le "goût d'inachevé" de sa présidence

En déplacement à Bamako (Mali) pour l'ouverture du 27e sommet Afrique-France, le président a livré un discours qui a suscité rires et applaudissements dans l'auditoire.

STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Clémence Bauduin & AFP

François Hollande s'est laissé aller à la plaisanterie, samedi 14 janvier à Bamako, sur le "goût d'inachevé" de sa présidence. Une plaisanterie en demi-teinte toutefois, puisque, selon lui, cette forme de frustration "aurait dû finalement justifier d'autres prétentions". La petite phrase badine apparaît ainsi comme l'expression, pour la première fois depuis son renoncement, des regrets du président de ne pas briguer un deuxième mandat. 

"Pendant toutes ces années où j'ai été parmi vous, j'ai été accueilli sur le sol africain et j'y ai effectué 32 visites officielles", a-t-il relevé sous les applaudissements, lors d'un discours prononcé pendant la séance d'ouverture du 27e sommet Afrique-France. "Disant cela, je ressens un goût d'inachevé qui aurait dû finalement justifier d'autre prétentions", a-t-il improvisé sur le ton de l'ironie, déchaînant rires et applaudissements.

"Mais je veillerai à compléter mon expérience tout en revenant là où je suis déjà allé", a ajouté le président sortant. François Hollande avait provoqué un séisme politique quand il avait annoncé, le 1er décembre 2016, qu'il serait le premier président de la Ve République à renoncer à briguer un second mandat.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/