2 min de lecture Gouvernement

François Hollande estime que Manuel Valls "tire un peu trop sur la corde" de la provocation

"Le Canard Enchaîné" fait état des crispations entre l'Élysée et Matignon. Selon l'hebdomadaire satirique, le président de la République en a "un peu marre" des provocations de son Premier ministre.

François Hollande et Manuel Valls au palais de l'Élysée, le 27 août 2014
François Hollande et Manuel Valls au palais de l'Élysée, le 27 août 2014 Crédit : AFP / BERTRAND GUAY
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Entre François Hollande et Manuel Valls, il y a "de l'eau dans le gaz", rapporte Le Canard Enchaîné. D'après l'hebdomadaire satirique, le président de la République est agacé par les récentes sorties de son Premier ministre qui n'a pas hésité à bousculer sa majorité en faisant un pas vers l'ouverture au centre. "J'en ai un peu marre qu'il fasse provoc sur provoc. Il tire un peu trop sur la corde", aurait confié le chef de l'État à ses proches, estimant que "Valls fait de la communication, encore de la communication et les réformes n'avancent guère".

Une interview dans "L'Obs" qui n'était "pas utile"

François Hollande aurait ainsi mal vécu l'interview accordée par Manuel Valls à L'Obs mercredi dernier, dans laquelle le Premier ministre se dit favorable à un changement de nom du PS et prêt à gouverner avec le centre dans la perspective de former une "formation politique commune des progressistes". "Ce n'était pas utile, aurait estimé le Président selon Le Canard Enchaîné. Ça ne sert à rien et il sait que ça ne se fera pas. J'aurais préféré un autre langage, un autre discours en direction de la gauche".

Ce n'est pas la première fois que le chef de l'État laisse poindre son agacement envers l'attitude de son Premier ministre. À l'occasion de la remise de la Grand Croix de l'ordre du Mérite au locataire de Matignon mercredi, François Hollande avait ironisé sur la figure de Clemenceau, l'une des références de Manuel Valls. "C'est un personnage controversé, y compris au sein de la gauche française. C'est sans doute pour cela que vous l'utilisez", lui avait-il lancé, rappelant qu'il "n'est pas devenu président de la République" mais que l'on peut "aussi réussir son existence sans être président de la République". 

Valls pousse Hollande à clarifier son cap le 6 novembre

De son côté, Manuel Valls aurait particulièrement mal vécu les déclarations du porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll qui a jugé "bienvenue" la "réflexion collective" suscitée par Martine Aubry. "Est-ce que Hollande a l'intention d'amender sa propre politique ?", s'est-il demandé. Au point de pousser, en petit comité, le Président à clarifier son cap. "À un moment, il faut sortir du flou et des ambiguïtés. Hollande doit nous dire, le 6 novembre (lors de sa prochaine interview télévisée) s'il tient encore aux 50 milliards d'économies et au pacte de responsabilité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement François Hollande Elysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775053958
François Hollande estime que Manuel Valls "tire un peu trop sur la corde" de la provocation
François Hollande estime que Manuel Valls "tire un peu trop sur la corde" de la provocation
"Le Canard Enchaîné" fait état des crispations entre l'Élysée et Matignon. Selon l'hebdomadaire satirique, le président de la République en a "un peu marre" des provocations de son Premier ministre.
https://www.rtl.fr/actu/politique/francois-hollande-estime-que-manuel-valls-tire-un-peu-trop-sur-la-corde-de-la-provocation-7775053958
2014-10-28 23:12:27
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CuKfsiHblcGAvuEdj8Ixhw/330v220-2/online/image/2014/0903/7774077773_francois-hollande-et-manuel-valls-au-palais-de-l-elysee-le-27-aout-2014.jpg