2 min de lecture Politique

François Hollande estime qu'il a été le président des pauvres

Quelques jours plus tôt, l'ancien chef de l'État avait assuré qu'Emmanuel Macron était "le président des très riches".

François Hollande le 6 septembre 2017
François Hollande le 6 septembre 2017 Crédit : AFP / Bertrand Guay
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Il l'assure, il a été le président des riches et les inégalités se sont "réduites" au cours de son quinquennat. Vendredi 27 avril, François Hollande s'est une nouvelle fois opposé à son successeur qu'il avait qualifié de "président des très riches" quelques jours plus tôt.

"Avez-vous été le président des pauvres, des très pauvres ?", a-t-on demandé sur CNews à François Hollande. "Oui", a-t-il répondu. "On a fait un plan pauvreté. Des mesures sur la santé, sur leur couverture, sur leurs droits sociaux,  sur le revenu minimum d'activité" ont été prises.

"Je ne vais pas juger un quinquennat (celui du président Macron), il vient seulement de commencer. Mais moi, durant mon quinquennat, les inégalités se sont réduites", a insisté François Hollande, qui vient de publier Les leçons du pouvoir.

À lire aussi
Alexandre Benalla (au premier plan) avec Emmanuel Macron en juin 2017 le journal
Les actualités de 7h : Benalla, l'homme à qui l'on ne pouvait pas dire non

Avec Emmanuel Macron, "il y a des décisions qui n'auraient pas dû être prises. C'est ma liberté de le faire et ma responsabilité" de le dire. "Je ne considère pas que ce soit un progrès quand on demande aux plus modestes, notamment les retraités, de payer davantage avec la CSG, quand on accorde aux plus fortunés un avantage qui est la suppression de l'impôt sur la fortune", a-t-il ajouté.

Il se défend après sa sortie sur Macron "passif"

Également interrogé à propos de sa raillerie sur "le couple" Trump-Macron, François Hollande a répliqué que, lors de la récente visite d'État du chef de l'État à Washington, "on a vu un Donald Trump multiplier les manières de faire qui ne correspondent pas à mon sens à ce que doit faire un président".

"Emmanuel Macron a été plutôt sur la réserve face" à Donald Trump, "c'est pour ça que j'ai eu cette formule. Si elle est mal comprise, c'est pour de mauvaises intentions", a-t-il affirmé. Mercredi, après avoir qualifié d'"étrange" le comportement du président américain, François
Hollande avait déclaré : "Emmanuel Macron est plutôt passif dans le couple".

Cette phrase a été très critiquée par le gouvernement, son porte-parole Benjamin Griveaux y voyant de "l'humour gras avec une touche d'homophobie" et Bruno Le Maire des propos "indignes". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique François Hollande Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793192597
François Hollande estime qu'il a été le président des pauvres
François Hollande estime qu'il a été le président des pauvres
Quelques jours plus tôt, l'ancien chef de l'État avait assuré qu'Emmanuel Macron était "le président des très riches".
https://www.rtl.fr/actu/politique/francois-hollande-estime-qu-il-a-ete-le-president-des-pauvres-7793192597
2018-04-28 01:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vSNnbQ3zAD5Xedsdtfpmeg/330v220-2/online/image/2018/0114/7791826617_francois-hollande-le-6-septembre-2017.jpg