1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Hollande c'est "tout feu tout flamme", déclare Alba Ventura
2 min de lecture

François Hollande c'est "tout feu tout flamme", déclare Alba Ventura

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - Conférence sociale aujourd'hui, visite aux douaniers hier, déplacement en Islande vendredi, le président de la république occupe le terrain.

Alba Ventura
Alba Ventura
Crédit : Alba Ventura
François Hollande c'est "tout feu tout flamme", déclare Alba Ventura
02:37
Référendum du "peuple de gauche" : "À quoi bon, alors que tout est déjà bouclé pour les régionales ?", interroge Alba Ventura
02:59
François Hollande c'est "tout feu tout flamme", déclare Alba Ventura
02:37
Alba Ventura & Mathilde Cesbron

Conférence sociale aujourd'hui, visite aux douaniers hier, déplacement en Islande vendredi, le président de la république occupe le terrain. Je dirais même que François Hollande c'est "tout feu tout flamme"… Honnêtement, la visite hier à la Direction des Douanes pour féliciter les agents de la saisie record de cannabis, c'est le rôle du ministre du budget (puisque les douanes dépendent de Bercy !). On n'attend pas forcément le Chef de l'Etat sur une saisie de drogue. Mais c'est une occasion et plus ça va aller, plus il va y avoir d'occasions.

Vous savez, il y a un an, presque jour pour jour, c'était le 8 octobre 2014, François Hollande était à Angoulême, pour une visite sur le thème de l'Autisme et ce jour-là, parmi ceux qui ont croisé le Président, certains lui ont demandé si il était de retour ? Comme si il avait disparu. François Hollande a répondu : "Je suis toujours là".
Un an plus tard, il est là le Président. Il n'est plus obligé de le dire, on le voit. Même si, (et c'est tout son problème), il n'est pas attendu, il n'est pas écouté. 

Le Président n'a toujours aucune prise sur les événements

Alba Ventura

Ce que je veux dire c'est que le Président n'a toujours aucune prise sur les événements. C'est ce qui fait qu'il vit avec un déficit de crédibilité permanent. Prenez la conférence sociale qui se déroule aujourd'hui. Franchement, ces conférences sociales, c'est du théâtre et on passe à côté de l'essentiel. On va y parler de compte personnel d'activité, d'accompagnement en terme d'emplois de la transition énergétique et du numérique... Très bien…Mais tout cela parait très secondaire, alors qu'on nous rebat les oreilles avec l'inversion de la courbe du chômage. Ils sont où les sujets sur la formation ? sur l'apprentissage ? et sur le Code du Travail ? Renvoyés à plus tard. La belle affaire !

On va continuer encore longtemps sur ce mode de basse intensité ? Parce que, jusqu'à aujourd'hui il n'y a que dans le domaine international où le Président a pris des décisions qui ont été suivies d'effets ! Parce que c'est là seulement que l'Etat est puissant. Quand la parole du Président est démonétisée et que les Français n'expriment plus seulement de la déception, mais de l'indifférence, il parait difficile d'inverser la tendance…
Vous savez, il y a des confidences qui en disent long comme celle de de ce conseiller de François Hollande qui explique: "Je pensais connaitre François Hollande, sauf que depuis que je travaille avec lui, je constate que je ne le connais pas vraiment" !

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/