1 min de lecture Guadeloupe

François Hollande aux Antilles : le Memorial ACTe n'est pas un "lamentarium", déclare Victorin Lurel

INVITÉ RTL - François Hollande inaugure ce dimanche 10 mai, le Memorial ACTe à Pointe-à-Pitre au côté du président socialiste de la Guadeloupe, Victorin Lurel.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
L'invité RTL du week-end du 10 mai 2015 Crédit Image : NICOLAS DERNE / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Claire Gaveau

François Hollande continue son tour des Antilles. Après Saint-Martin, Saint-Bathélémy et la Martinique, c'est la Guadeloupe qui attend le président de la République. Au menu ? L'inauguration du Memorial ACTe, un grand centre de mémoire sur l'esclavage à Pointe-à-Pitre, ce dimanche 10 mai lors de la journée commémorative de l'abolition de l'esclavage en France. 

Un projet extrêmement ambitieux. "C'est une vieille idée, ça date d'au moins une trentaine d'années et il y a eu une nouvelle impulsion lorsque le président Chirac avait décidé de confier à Édouard Glissant d'imaginer un centre national des traites négrières", détaille Victorin Lurel, président socialiste de la région Guadeloupe qui regrette que cette idée ait été abandonnée par Nicolas Sarkozy "au motif qu'il ne faut pas sombrer dans la repentance".

Ça ne sera pas un centre pour chercher qui a tenu le fouet (...) On veut un centre de commémoration, de célébration et de réconciliation

Victorin Lunel
Partager la citation

Ce qui devait être un centre national est devenu "un centre caribéen d'expression et de mémoire". Loin de là, l'idée d'une repentance. "Ce ne sera pas un "lamentarium", ça ne sera pas un centre pour chercher qui a tenu le fouet. On assume notre histoire", a-t-il expliqué alors que Victorin Lurel veut "un centre de commémoration, de célébration et de réconciliation".  

Un lieu extrêmement majestueux sur 7.125m² qui réunit exposition permanente, exposition temporaire, boutiques, librairies, centre de recherche, médiathèque... Un complexe complet dans une "optique de vérité et de conciliation" qui a coûté 83 millions d'euros. Un budget que le président assume totalement : "C'est peut-être la seule chose qui rapportera des recettes dans le tourisme guadeloupéen". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Guadeloupe Victorin Lurel François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants