2 min de lecture François Hollande

François Hollande a subi une opération de la prostate en février 2011 selon France info

François Hollande a été opéré de la prostate en février 2011, quelques semaines avant d'être candidat à la primaire PS, selon France info, qui a constaté un "trou de plusieurs jours" dans son agenda à cette période.

François Hollande en février 2011
François Hollande en février 2011 Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

François Hollande a été opéré de la prostate en février 2011, quelques semaines avant d’être candidat à la primaire PS, selon la radio France info, qui a constaté l’existence d’un “trou de plusieurs jours” dans son agenda à cette période, pendant laquelle le chef de l’État a été hospitalisé pendant une semaine.Il s'agit d'une "opération bénigne, sans conséquence et sans suivi médical", d'après l'Elysée, qui a confirmé l'information : "Le président de la République François Hollande confirme qu'au mois de février 2011, il a été hospitalisé quelques jours dans un service d'urologie du CHU Cochin pour une hypertrophie bénigne de la prostate", indique l'Elysée.


Le chef de l'Etat précise qu'"à la suite de cette intervention, aucun suivi médical n'a été jugé nécessaire". "L'entourage du chef de l'Etat précise que cette opération n'avait pas à figurer dans les bulletins de santé présidentielle car il n'y a pas de contre-indication à l'exercice du pouvoir", précise le site le la radio. L’opération se serait faite en deux temps, à l’hôpital Cochin. D’abord des examens ambulatoires, puis l'hospitalisation proprement dite.

"Important que les Français aient confiance en la capacité de leur président à gouverner"

Pendant la campagne présidentielle, François Hollande s’est dit favorable au fait de “donner publiquement et régulièrement les informations liées à l'état de santé du chef de l'État" tout en ajoutant que "le respect de l'intimité du président (...) doit être garanti". Le chef de l’Etat a publié deux bulletins de santé, un premier en juin 2012 et un deuxième en mars 2013 qui ne révèlent rien d'anormal. Le prochain bulletin de santé de l'Elysée est annoncé avant l'été 2014. Dans Le Quotidien du médecin du 26 février 2012, le candidat Hollande, interrogé sur ce sujet comme les autres candidats la présidentielle, avait répondu qu'il était "important que les Français aient confiance en la capacité de leur président à gouverner".

La santé des présidents de la République est un sujet sensible, notamment depuis le cancer de la prostate de François Mitterrand qui avait été caché durant des années par le biais de bulletins de santé mensongers signés de son médecin personnel. La polémique avait rejailli en septembre 2005 lorsque, trois ans après sa réélection à l'Elysée, Jacques Chirac avait été victime d'un petit accident vasculaire cérébral. Jusque là, il n'avait pas jugé opportun d'informer sur sa santé au nom du principe du respect de la vie privée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants