1 min de lecture Primaire Les Républicains

François Fillon : "Tous les Français" paieront "l'impôt sur le revenu"

Face à une auditrice de RTL, le candidat finaliste à la primaire de la droite a indiqué qu'il réformerait l'impôt sur le revenu dans la deuxième partie de son quinquennat.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
François Fillon : "Tous les Français" paieront "l'impôt sur le revenu" Crédit Image : Frédéric Bukaljo pour Sipa et RTL.fr | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Philippe Peyre

Invité de RTL Matin, François Fillon a répondu aux questions des auditeurs de RTL ce vendredi 25 novembre. Sophie, une auditrice qui se revendique de la "classe moyenne supérieure", a dénoncé des impôts qui ont explosé depuis cinq ans. "J'en suis parfaitement conscient", a rétorqué le finaliste de la primaire, "il y a eu un matraquage fiscal qui a atteint des sommets". 

Néanmoins, François Fillon prône le "réalisme" en terme de fiscalité: "Ou bien on décide de faire un énorme effort sur les entreprises et l'emploi, c'est à dire la fiscalité de l'investissement et du capital, on fait redémarrer l'économie et on se donne l'oxygène nécessaire pour demain, grâce à la réduction des déficits, baisser les impôts, avance François Fillon. Ou bien on saupoudre, comme le proposaient certains, des baisses d'impôts pour tout le monde et le déficit va croître, l'économie ne pas redémarrer, et dans trois ans on sera dans une impasse totale".

Le député de Paris a fait part de son intention de réformer l'impôt sur le revenu mais il va falloir être patient : "Je propose une réforme globale de cet impôt qui aura lieu dans la deuxième partie du quinquennat", a-t-il indiqué. Une réforme qui consistera à en baisser le niveau mais faire en sorte que "tous les français, même de façon symbolique, paient cet impôt". "C'est une réforme que je ne pourrai faire que dans la deuxième partie du quinquennat quand on aura faire redémarrer l’économie grâce aux mesures de baisse de charge et de réforme de la fiscalité de l'investissement", a-t-il martelé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Impôts Revenu
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants