1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Fillon sur RTL : comment il veut développer les territoires sans dépenser plus

Fillon sur RTL : comment il veut développer les territoires sans dépenser plus

INVITÉ RTL - Le candidat Les Républicains à la présidentielle entend soutenir le développement des territoires tout en opérant des efforts de réduction de la dépense publique.

François Fillon sur RTL jeudi 30 mars 2017
François Fillon sur RTL jeudi 30 mars 2017
Crédit : Frédéric Bukajlo pour RTL et Sipa
François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, répond aux questions de Michel Urvoy, éditorialiste à "Ouest France"
08:05
Philippe Peyre
Philippe Peyre
Journaliste

100 milliards d'euros. C'est le montant qu'entend économiser François Fillon en terme de dépense publique. Comment concilier cet effort tout en garantissant le développement des territoires ? Pour le candidat Les Républicains à l'élection présidentielle, si les territoires français ont connu une hausse des inégalités, c'est en raison de la situation économique. "Parce qu'il n'y a pas d'emplois, parce qu'il n'y a pas de croissance suffisante, a fait valoir François Fillon. Si les territoires connaissaient un développement suffisant, la question se poserait de manière très différente". 

Aux yeux de l'ex-premier ministre de Nicolas Sarkozy, les investissements publics ne constituent pas une réponse au problème de la fracture territoriale. "Même s'il en faut", a admis le candidat. Pour lui, la dynamisation des territoires passe par une activité économique qui se porte bien. "C'est la raison pour laquelle je fais du redémarrage de l'économie la base même de mon projet et c'est la raison pour laquelle mon projet est le seul qui soit un vrai projet d'alternance et de redressement", a lancé François Fillon

Le candidat n'a pas manqué de railler les propositions de ses adversaires qui proposent d'augmenter la dépense publique pour relancer l'économie. De la "littérature" aux yeux de François Fillon. "Ceux qui vous explique qu'ils vont dépenser de l'argent pour mettre en place des infrastructures publiques alors que le pays a 2.200 milliards de dettes et qu'il n'a pas suffisamment de croissance pour réduire ces déficits", a-t-il pointé, en référence notamment à Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, qui propose de dépenser 100 milliards d'euros s'il est élu. "Ce sont des discours qui ne tiennent pas", a balayé le candidat.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/