1 min de lecture François Fillon

François Fillon serait une nouvelle fois convoqué chez les juges fin mai

D'après les informations du "Monde", le candidat malheureux à la présidentielle devrait retourner chez les juges, après une pause pendant l'élection.

François Fillon à Lille le 9 novembre 2016.
François Fillon à Lille le 9 novembre 2016. Crédit : Sarah ALCALAY/SIPA
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Après un peu plus de deux mois de pause, la justice reprend son enquête sur les soupçons d'emplois fictifs dans l'affaire Fillon. Le candidat LR arrivé en troisième position à la présidentielle avait refusé de répondre aux questions des juges le 14 mars dernier. François Fillon avait lu une déclaration écrite dans laquelle il assurait vouloir "démontrer son innocence". 

À l'issue de cette convocation, il a été notifié de sa mise en examen mais ne s'était pas retiré de la course à la présidentielle. L'ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy devra se rendre une nouvelle fois devant les juges, selon Le Monde. Le quotidien national précise même la date de cette convocation : le 30 mai prochain.

François Fillon est soupçonné d'avoir fait bénéficier son épouse Penelope Fillon d'un emploi fictif depuis 1982, selon Mediapart. Cette dernière aurait touché de l'argent public, environ 900.000 euros au total, révélait Le Canard Enchaîné en janvier. Les enfants du couple sont aussi concernés et devraient, à leur tour, être convoqués après leur père, toujours selon Le MondeMarie et Charles Fillon sont également dans le viseur des magistrats concernant la réalité des postes d'assistants parlementaires qu'ils ont occupés entre 2005 et 2007.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Penelope Fillon Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants