7 min de lecture François Fillon

François Fillon fait ses propositions pour sortir de la crise

Inquiet face à la situation économique du pays, François Fillon propose de baisser le coût du travail, et de revenir aux 39 heures, dans une interview accordée aux Echos.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

"Je suis très déçu (...) j'espérais que François Hollande ferait preuve de plus d'autorité et de plus de flexibilités intellectuelle", a déploré François Fillon, dans une interview donnée aux Echos.

Remettant en cause son "leadership", l'ancien Premier ministre considère que le président de la République n'est pas "l'homme de la situation".

Une situation à laquelle, d'après le député UMP, "le gouvernement est incapable de répondre". "Je pense que cela peut mal finir", insiste-t-il.

Des inquiétudes qui ont amené François Fillon à formuler des propositions afin de parvenir à une stabilité économique pérenne.

Six propositions pour sortir de la crise

À lire aussi
Emmanuel Macron serrant la main de François Fillon le 8 décembre 2017 politique
VIDÉO - Emmanuel Macron est un "petit joueur", estime François Fillon

- L'ex-Premier ministre souhaiterait une baisse "de 5 à 6 % du coût du travail". Il propose une hausse de la TVA et un retour aux 39 heures pour "au moins deux ans".

- Quant à l’indemnisation du chômage, elle devrait être "dégressive", et liée "à la formation professionnelle".

- Côté réformes publiques, il suggère de poursuivre le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux. Il désirerait en revanche préserver l'universalité de la politique familiale, même pour les ménages les plus aisés.

- L'âge légal du départ à la retraite devrait être avancé à 65 ans. Selon l'ancien Premier ministre, il faudrait "mêler répartition et capitalisation", pour s'en sortir.

- François Fillon réfléchit à une nouvelle organisation du territoire, afin de baisser le coût des collectivités. Ce dernier est favorable à une fusion des départements et des régions, ainsi que des communes et des communautés de communes.

- Il rappelle également sa volonté de réduire "le nombre de parlementaires et de réorganiser le Parlement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon François Hollande Crise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants