1 min de lecture Présidentielle 2017

François Fillon compte débusquer les auteurs des fuites de l'affaire

François Fillon a prévenu qu'il avait "toutes les indications" qui lui permettront de poursuivre en justice "tous ceux qui sont à l'origine" de la révélation de l'affaire sur les soupçons d'emplois fictifs de son épouse.

François Fillon à Lille le 9 novembre 2016.
François Fillon à Lille le 9 novembre 2016. Crédit : Sarah ALCALAY/SIPA
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Œil pour œil, dent pour dent. François Fillon dit préparer sa vengeance contre les sources à l'origine des révélations dans la presse des soupçons d'emplois fictifs concernant sa femme. "Ça fait deux mois et demi qu'on m'empêche de faire ma campagne. J'ai toutes les indications qui me permettront le moment venu de poursuivre ceux qui ont fait ça. Parce qu'il ne faut pas croire que je vais lâcher les accusations que j'ai lancées contre ceux qui ont déclenché cette opération. J'ai les dates, les jours, les personnes qui ont communiqué les documents, etc. Ça viendra, le moment venu je poursuivrai tous ceux qui sont à l'origine de cette affaire", a déclaré, jeudi 6 avril sur France Inter.

Le candidat à la présidentielle a une nouvelle fois réitéré ses lourdes accusations contre François Hollande, qu'il désigne "bien sûr" comme celui qui a déclenché l'affaire grâce à un supposé cabinet noir. Selon lui, les tout premiers documents qui ont fuité dans Le Canard Enchaîné sont issus "d'un service de l'État".

De surcroît, comme il l'avait discrètement laissé entendre dans un langage peu soutenu lors du grand débat à onze candidats, François Fillon n'écarte pas l'idée de poursuivre en justice Philippe Poutou : "Je me réserve la possibilité de poursuivre toute personne qui piétine ma présomption d'innocence". Il précise cependant : "J'ai une élection présidentielle dans 17 jours, je suis complètement concentré sur la présentation de mon projet aux Français".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Justice François Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants