2 min de lecture François Fillon

François Fillon agace la Sarkozie

L'ex-Premier ministre a déclaré qu'il sera candidat "quoi qu'il arrive" en 2017, déclenchant l'ire des proches de Nicolas Sarkozy.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

La petite phrase de François Fillon, prononcée jeudi 9 mai, est loin d'être passée inaperçue. L'ancien chef du gouvernement a indiqué lors d'un déplacement au Japon qu'il sera "candidat quoi qu'il arrive" en 2017. Une déclaration qui a rapidement agité l'opposition et plus particulièrement les proches de Nicolas Sarkozy

Cet épisode intervient en effet dans un contexte particulier. Le député de Paris a passé un accord le 24 avril dernier avec Jean-François Copé pour la tenue d'une primaire avant l'élection présidentielle de 2017. Surtout, les rumeurs concernant un éventuel retour en politique de l'ancien président de la République se multiplient

Fillon est un numéro deux. Il voulait être Pompidou, ce sera Poulidor.

Source UMP anonyme
Partager la citation


Les précisions rapidement apportées jeudi sur Twitter par François Fillon n'y changent rien : la colère gronde.

Car si les fillonistes estiment que la phrase de l'ancien Premier ministre marque sa "détermination", les sarkozystes n'ont pas la même analyse. Un proche de l'ancien chef de l’État évoque ainsi sur RTL un "aveu de faiblesse". "Il peut toujours jouer le match contre Sarkozy, il aura du mal à faire oublier qu'il a été son Premier ministre pendant cinq ans", tacle un autre. "Fillon est un numéro deux. Il voulait être Pompidou, il sera Poulidor", argue un dernier. 

Rien de nouveau sous le soleil… levant.

Brice Hortefeux
Partager la citation
À lire aussi
Edouard Philippe, le 31 mai Matignon
Les avantages des anciens premiers ministres encadrés pour plus de transparence


La plupart des attaques restent anonymes. Mais certains proches de l'ancien Président ne se cachent pas pour dire leur ressentiment. "M. Fillon est plus préoccupé par sa carrière que par ce qu'il se passe en France", lance le député-maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany.

"Comme tous les élus locaux et militants UMP, dans les rues et sur les marchés j'entends souvent "Sarkozy reviens !" Jamais "Fillon arrive !", renchérit  Isabelle Balkany, elle-aussi intime de Nicolas Sarkozy, sur Twitter. 

"Rien de nouveau sous le soleil… levant, ironise de son côté Brice Hortefeux. Je n’ai pas de volonté à réagir à ce qui est normal, même si je pense que la priorité n’est pas à des questions de candidature présidentielle".

Pour l'ancien ministre Roger Karoutchi, la déclaration de François Fillon ne correspond pas aux attentes des Français. "L'opinion publique n'a pas tellement envie d'entendre parler de 2017", affirme-t-il sur i>Télé.

Être sarkozyste, c'est accepter la concurrence, on ne peut pas lui reprocher son ambition.

Nicolas Sarkozy
Partager la citation


Mais la réaction la plus étonnante est sans doute venue de Nicolas Sarkozy lui-même. En voyage à Las Vegas, il aurait fait savoir à ses proches qu'il ne pouvait en vouloir à François Fillon de se préparer à 2017. "Être sarkozyste, c'est accepter la concurrence, on ne peut pas lui reprocher son ambition", aurait-il confié selon Le Figaro.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Nicolas Sarkozy UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761230042
François Fillon agace la Sarkozie
François Fillon agace la Sarkozie
L'ex-Premier ministre a déclaré qu'il sera candidat "quoi qu'il arrive" en 2017, déclenchant l'ire des proches de Nicolas Sarkozy.
https://www.rtl.fr/actu/politique/francois-fillon-agace-la-sarkozie-7761230042
2013-05-10 10:22:00