2 min de lecture François Fillon

François Fillon : 3 éléments possibles pour son éventuelle mise en examen

ÉCLAIRAGE - Le candidat à l'élection présidentielle a condamné mercredi 1er mars un "assassinat politique" et écarté toute possibilité de retrait de sa candidature.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
François Fillon : 3 éléments possibles pour sa mise en examen Crédit Image : Christophe ARCHAMBAULT / AFP | Crédit Média : Elisabeth Fleury | Durée : | Date : La page de l'émission
Elisabeth Fleury

Malgré ses troubles judiciaires, François Fillon reste candidat à la présidentielle 2017, comme il l'a annoncé ce mercredi 1er mars lors de sa conférence de presse. "Je ne céderai pas. Je ne me retirerai pas. J'irai jusqu'au bout. Je serai au rendez-vous que la démocratie nous donne", a déclaré le candidat de la droite et du centre. Une prise de parole qui intervient après la réception d'une "convocation le 15 mars en vue d'une mise en examen". 

Parmi les éléments pour lesquels il pourrait être mise en examen, il y a des soupçons de détournement de fonds publics, qui concernent les soupçons d'emploi fictif qui pèsent sur Penelope Fillon. Il est également soupçonné d'abus de biens sociaux. Il s'agirait ici de recel. François Fillon aurait profité de l'argent indûment perçu par son épouse à La Revue des deux mondes. L'ancien premier ministre fait également face aux soupçons de trafic d'influence qui concernent la grand croix de la Légion d'honneur qu'il a remise en personne à Marc Ladreit de Lacharrière, patron de la Revue des deux mondes.

Ses enfants et son épouse également convoqués

François Fillon peut toutefois être mis en examen pour certains faits et pas d'autres. Il peut par ailleurs ressortir de cette audition sous le statut de témoin assistéSon épouse et ses enfants seraient eux aussi convoqués par la justice le 18 mars prochain. De la même manière, ils peuvent être mis en examen ou ressortir sous le statut de témoin assisté. 

Pour l'instant, ce sont les juges, des juges indépendants, qui vont avoir à se prononcer. D'autre part, même si François Fillon est un élu de la République, être parlementaire ne l'empêche pas d'être mis en examen. En revanche, cela barre la route aux mesure coercitives. Il aurait pu refuser de se rendre à sa convocation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Présidentielle 2017 Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants