1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Bayrou réfute tout "marchandage" avec Emmanuel Macron
1 min de lecture

François Bayrou réfute tout "marchandage" avec Emmanuel Macron

INVITÉ RTL - Le président du MoDem "récuse les tickets" et assure qu'on n'a pas besoin qu'on "lui fasse une place".

François Bayrou sur RTL le 23 Février 2017
François Bayrou sur RTL le 23 Février 2017
Crédit : Sipa
François Bayrou : "Je n'ai pas besoin qu'on me fasse une place"
01:19
Alliance avec Macron : François Bayrou ne se considère pas comme une girouette
01:17
Alliance avec Macron : "J'ai pris cette décision il y a une semaine" déclare François Bayrou
00:40
Alliance avec Macron : Bayrou veut enrayer les conflits d'intérêts
14:31
Alliance avec Macron : "Il fallait que s'édifie une crédibilité centrale" déclare François Bayrou
01:19
Bayrou s'allie pour que "les grandes entreprises ne se payent des politiques pour rédiger les lois"
00:45
François Bayrou : "J'ai pris cette décision avec moi-même"
14:38
Julien Absalon
Julien Absalon

François Bayrou a-t-il rallié Emmanuel Macron sans l'assurance de se retrouver à Matignon en cas de succès ? C'est ce qu'il assure, sur les ondes de RTL, au lendemain de son annonce spectaculaire. "Peut-être que cela va vous étonner, mais je ne pratique pas ce genre de marchandages. (...) Je n'ai pas besoin qu'on me fasse une place", assure-t-il, jeudi 23 février.

"Je ne suis pas au marché en train d'acheter et de vendre. Il s'agit de quelque chose qui touche au destin d'un peuple et j'ai l'intention de m'adresser à ce que ce peuple attend de plus profond en lui", assure le président du MoDem.

S'il ne demande rien, François Bayrou se tient-il malgré tout disponible pour un éventuel poste de premier ministre ? "Je ne me projette pas au-delà de l'élection présidentielle. J'ai toujours récusé les tickets. Je suis contre, parce qu'il faut que chacun exerce ses responsabilités. Il y a un président de la République qui doit constituer des équipes et tenir compte des majorités qui se forment".

Quid des candidats MoDem ? Vont-ils être intégrés dans le contingent des 577 candidats du mouvement "En marche!" ? François Bayrou appelle à une synergie : "Je ne crois pas du tout aux partis uniques. (...) Je crois au pluralisme, à la légitimité de courants politiques qui ont leur histoire, leurs équipes et choisissent de travailler ensemble. C'est plus fructueux, plus riche et plus respectueux".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/