1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Bayrou : "Les députés MoDem n'ouvriront pas de crise" sur l'ISF
1 min de lecture

François Bayrou : "Les députés MoDem n'ouvriront pas de crise" sur l'ISF

INVITÉ RTL - Le MoDem, partenaire de La République En Marche à l'Assemblée nationale, a proposé un amendement au projet de suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune.

François Bayrou était l'invité de RTL le 18 octobre 2017
François Bayrou était l'invité de RTL le 18 octobre 2017
Crédit : Loïs Richard
Écriture inclusive : Bayrou souhaite une écriture "aussi simple que possible"
11:11
François Bayrou : "Les députés MoDem n'ouvriront pas de crise" sur l'ISF
11:10
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Alors que le débat sur le budget bat son plein à l'Assemblée nationale, les députés MoDem ont déposé un amendement au projet du gouvernement de supprimer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) au profit d'un impôt sur la fortune immobilière (IFI).

S'inspirant du de "l'orientation juste" d'Emmanuel Macron quand le Président parle de modernisation de l'économie, le parti centriste a proposé de conserver l'ISF sous sa forme actuelle en exonérant l'investissement des entreprises dans l'économie réelle. 

Invité de RTL mercredi 18 octobre, François Bayrou, président du MoDem, a répété la démarche de son groupe. "Notre amendement dit une chose très simple : nous allons traiter l'investissement dans les entreprises comme les œuvres d'art. Depuis longtemps, les œuvres d'art sont exonérées de l'impôt de solidarité sur la fortune. Ce qui a d'ailleurs donné lieu à beaucoup d'investissements, de placements...", continue le ministre de la Justice éphémère d'Emmanuel Macron, qui voit dans le MoDem, le parti de "l'expression sociale à l'intérieur de la majorité".

Ce n'est pas un sujet d'affrontement

François Bayrou, président du MoDem

Problème : Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, a rejeté l'amendement du MoDem. Anticonstitutionnel, il ne respecterait pas la promesse de campagne stricte du candidat Macron. "Si on a extrait les œuvres d'art, c'est qu'on considère que l'on peut extraire un certain nombre de valeurs si elles sont utiles à la société", réplique François Bayrou, tout en tempérant à la fois.

À lire aussi

"Ce n'est pas un sujet d'affrontement, c'est un sujet de débat à l'intérieur de la majorité. Les députés MoDem n'ouvriront pas de crise." L'abstention ou le vote contre sur cette question des 48 députés MoDem ou apparentés n'est donc pas une option.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/