1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Bayrou : "J'aiderai Alain Juppé pour son engagement à la présidence de la République"
1 min de lecture

François Bayrou : "J'aiderai Alain Juppé pour son engagement à la présidence de la République"

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le maire de Pau et président du MoDem estime que l'élu des Républicains est "l'homme qu'il faut".

François Bayrou, invité de RTL le 8 janvier 2016
François Bayrou, invité de RTL le 8 janvier 2016
Crédit : Ambre Lefèvre / RTL.fr
"Alain Juppé me paraît être l'homme qu'il faut pour un nouveau climat politique", affirme François Bayrou
00:48
"Nous sommes dans une situation de crise gouvernementale", déclare François Bayrou à propos de la déchéance de nationalité
00:55
Christiane Taubira doit "retirer ses propos ou quitter le gouvernement"
08:13
François Bayrou était l'invité de RTL, vendredi 8 janvier
08:29
Julien Absalon
Julien Absalon

À un peu plus d'un an de l'élection présidentielle de 2017, François Bayrou réaffirme son soutien auprès d'Alain Juppé. "Je l'aiderai pour son engagement à la présidence de la République", a-t-il soutenu au micro de RTL, vendredi 8 janvier. Si le maire de Pau reconnaît cependant avoir des "interrogations" sur la primaire de la droite et du centre qui se tiendra en novembre, il estime que l'ancien Premier ministre est "l'homme qu'il faut pour qu'un nouveau climat politique vienne et permette de travailler ensemble au service du pays".

Considérant qu'un chef de l'État doit faire preuve d'un "équilibre intérieur" et ne doit pas "mettre les Français les uns contre les autres", le président du MoDem pense donc que le costume siéra parfaitement à son candidat favori : "Alain Juppé est un homme de rassemblement. Il le dit et il l'affirme". En revanche, François Bayrou rappelle être avoir été "désaccord" avec Nicolas Sarkozy à cause de ses propositions qui "antagonisaient les Français entre eux (sic)".

Dans une récente interview au JDD et dans son deuxième livre-programme Pour un État fort, Alain Juppé défend plusieurs mesures fermes. "Tant mieux, nous les discuterons une par une", estime François Bayrou. Selon lui, le maire de Bordeaux a par exemple "bien raison de dire qu'il faut une police à l'intérieur des prisons qui soit une police de renseignement et permette de prévenir les comportements de radicalisation".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/