1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Bayrou : "Il faut sortir de ce duel-duo entre les deux partis dominants"
1 min de lecture

François Bayrou : "Il faut sortir de ce duel-duo entre les deux partis dominants"

REPLAY / INVITÉ RTL - Le président du MoDem plaide pour un changement "du jeu politique" qui permettrait de sortir de l'affrontement UMP/PS.

François Bayrou, invité de RTL, le 16 avril 2015
François Bayrou, invité de RTL, le 16 avril 2015
Crédit : Frédéric Bukajlo / Abaca Press / RTL.fr
François Bayrou : "Il faut sortir de ce duel-duo entre les deux partis dominants"
08:40
François Bayrou : "Il faut sortir de ce duel-duo entre les deux partis dominants"
08:38
Romain Renner
Romain Renner

Selon un sondage Ifop publié ce jeudi 16 avril, François Bayrou dispose de 61% d'opinions positives auprès des Français. Une popularité qui le place juste derrière Alain Juppé. Malgré tout, François Bayrou paraît parfois esseulé, aux yeux des observateurs. "Je ne le suis pas, assure-t-il. J'ai autour de moi une équipe de très haut niveau et très fidèle. J'aurais pu être élu en 2007, c'était tout à fait possible. Il y a des moments difficiles et d'autres plus faciles. Une chose est certaine : si l'on ne change pas de cap et que les événements montrent que ce cap était bon, on force l'approbation des Français".

Le président du MoDem ne changera donc pas sa manière de faire de la politique et "n'abdique pas dans la volonté de changer le jeu politique français". Selon lui, "la situation de la France impose que l'on propose d'autres voies et espoirs (...) J'ai risqué ma vie politique depuis 20 ans pour dire qu'il faut sortir de ce duel-duo entre les deux partis dominants".

Il poursuit : "Le duo PS et UMP n'a pas apporté de solution ni de réponse. Imaginez que vous remplaciez Hollande par Sarkozy. À la minute même, il retrouve contre lui toute la gauche unie et le Front national. Il aura 25% des voix et on ne peut pas réformer ni conduire une politique sérieuse avec une base aussi étroite". François Bayrou réfute d'adopter à ce sujet le même discours que Marine Le Pen : "Ses solutions sont mortifères. Elles portent beaucoup de malheur si on les suivait".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/