1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Cabinet noir de l'Élysée : François Baroin charge François Hollande
1 min de lecture

Cabinet noir de l'Élysée : François Baroin charge François Hollande

LE GRAND JURY - Le sénateur est revenu sur les accusations de François Fillon contre les écoutes supposées de François Hollande.

François Baroin, invité du "Grand Jury" le 26 mars 2017
François Baroin, invité du "Grand Jury" le 26 mars 2017
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
Cabinet noir de l'Élysée : François Baroin charge François Hollande
50:08
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

François Fillon a musclé sa stratégie de défense dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs qui le vise et dans laquelle il est mis en examen. Sur le plateau de L'Émission politique jeudi 23 mars, le candidat de la droite a accusé le chef de l'État d'avoir mis en place un système d'écoutes à son endroit, l'équivalent d'un cabinet noir, en référence au livre Bienvenue place Beauvau, signée par des journalistes du Canard Enchaîné.

Invité du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI dimanche 26 mars, le sénateur-maire de Troyes a soutenu les arguments de son candidat. "François Fillon a eu raison de poser une interrogation (...) il a mis en lumière la réalité qu'il y a dans ce livre, c'est-à-dire des interrogations sérieuses sur toute une série de torsions sur le plan juridique, de principes essentiels qui touchent aux libertés fondamentales."

Pour François Baroin, ce livre lève le voile sur "des interrogations lourdes sur l'atteinte au secret de l'enquête préliminaire, au secret de l'instruction", estime François Baroin, qui n'"ira pas jusqu'à" accuser François Hollande d'être à l'origine de la révélation de l'affaire Fillon en pleine campagne présidentielle. Le sénateur appelle toutefois de ses vœux la création d'une commission d'enquête parlementaire, malgré le démenti du président. Une volonté dorénavant impossible à l'Assemblée nationale du fait du calendrier de la présidentielle.

Avant d'attaquer une nouvelle fois frontalement le chef de l'État : "Je dois dire que les leçons de dignité de la fonction présidentielle prodiguées par François Hollande m'atteignent assez peu", lâche le fidèle de Nicolas Sarkozy dorénavant soutien de François Fillon. Une chose est sûre pour François Baroin : "Valérie Pécresse saisit la justice, il y aura donc des suites judiciaires à cette affaire."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/