1 min de lecture Front national

"Fournée" de Jean-Marie Le Pen : sa fille Marine condamne "une faute politique"

Marine Le Pen a réagi aux propos de son père, qui a parlé d'une "fournée" concernant Yannick Noah et Patrick Bruel. La présidente du Front national estime qu'il s'agit d'une "faute politique".

Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen dans leur maison à Saint-Cloud
Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen dans leur maison à Saint-Cloud Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

C'est une première au Front national depuis que Marine Le Pen a entrepris la "dédiabolisation" du parti. La présidente du FN a condamné publiquement un dérapage verbal de son père.

Une faute politique dont le Front national subit les conséquences

Marine Le Pen (FN)
Partager la citation

"Je suis convaincue que le sens donné à ses propos relève d'une interprétation malveillante", a estimé Marine Le Pen au site internet du Figaro. Il n'en demeure pas moins que, avec la très longue expérience qu'est celle de Jean-Marie Le Pen, ne pas avoir anticipé l'interprétation qui serait faite de cette formulation est une faute politique dont le Front national subit les conséquences", a-t-elle déploré.

La veille, le président d'honneur du parti qu'il a créé avait évoqué une "fournée", à propos du sort qu'il entendait réserver à différents artistes hostiles au FN dont Yannick Noah et Patrick Bruel.

Jean-Marie Le Pen critiqué au sein du FN

Louis Aliot, le vice-président du FN et compagnon de Marine Le Pen, avait vivement condamné ce nouveau dérapage. Interrogé par Le Parisien, il avait jugé ces propos "stupides politiquement et consternants". Gilbert Collard, député FN du Gard, avait trouvé cette sortie "inacceptable et intolérable".

À lire aussi
Adrien Quatennens invité dans Le Grand Jury le 8 mars 2020 élections municipales
Municipales 2020 : Quatennens préfère le cas par cas au front républicain

Quant au principal interressé, il n'a pas tardé à réagir aux accusations venus de son propre camp. "Ce sont des imbéciles", a déclaré Jean-Marie Le Pen, qui conseille à Gilbert Collard de "changer les consonnes de son nom".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Politique Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants