2 min de lecture François Fillon

Fonctionnaires, chômage, éducation... Les propositions de François Fillon

Le candidat à la primaire Les Républicains commence à dévoiler son programme en vue de l'élection présidentielle de 2017.

François Fillon, lors du congrès fondateur des Républicains, le 30 mai 2015
François Fillon, lors du congrès fondateur des Républicains, le 30 mai 2015 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Après Alain Juppé et ses propositions pour l'Éducation nationale, François Fillon, candidat à la primaire Les Républicains, présente son Manifeste pour la France, dévoilé par Le Point. L'ancien premier ministre y dévoile des mesures concernant l'emploi mais aussi l'éducation nationale et les fonctionnaires. 

Il annonce ainsi "un référendum en septembre 2017 portant sur quatre points essentiels qui sont autant de révision de la Constitution : inscrire dans la loi fondamentale la règle d'or budgétaire du zéro déficit, permettre au Parlement de définir chaque année des quotas d'immigration, réduire à deux échelons administratifs l'organisation territoriale et substituer au principe de précaution, un principe de responsabilité, afin de libérer l'expérimentation et, au bout du compte, l'innovation", détaille le site de l'hebdomadaire.

Revaloriser le salaire des enseignants en fonction du mérite

François Fillon souhaite aussi que la hausse des impôts soit plafonnée par l'État contrairement à la situation actuelle ce sont les collectivités qui décident. Il propose que les effectifs des fonctionnaires territoriaux soient mieux encadrés. Il prône également un relèvement des seuils sociaux et souhaite laisser une "place plus importante" à la négociation de branche. Ainsi, il mise sur "une réduction du Code du travail aux grands principes de protection des droits fondamentaux des salariés", note Le Point. Plus précisément, François Fillon veut réintroduite le motif de "réorganisation" au sein des procédures de licenciements collectifs.

Tout comme son adversaire Alain Juppé, François Fillon propose de revaloriser le salaire des professeurs avec cependant une subtilité : le mérite. L'objectif est d'inciter les enseignants du secondaire à prendre en charge deux matières. "Il y a l'idée de maîtriser la hausse des effectifs de l'Éducation nationale et d'accroître le temps de présence des enseignants dans les établissements pour accompagner les élèves", poursuit Le Point.

Mettre fin aux contrats aidés pour financer des filières d'apprentissage

À lire aussi
François et Penelope Fillon, le 24 février 2020 justice
Affaire Fillon : "La justice a fonctionné de façon indépendante", estime le CSM

Place ensuite au délicat sujet du chômage. François Fillon souhaite miser sur les filières d'apprentissage par alternance. Concrètement, il propose qu'un jeune alternant embauché permette une exonération des charges sociales pour l'entreprise. Afin de financer cette mesure, le candidat à la primaire Les Républicains compte supprimer les contrats aidés, soit une somme de 1,4 milliard d'euros, selon le Manifeste pour la France.

Dans la suite de son manifeste, l'ancien premier ministre s'adresse aussi aux fonctionnaires et envisage la suppression de 10% des effectifs. De plus, les fonctionnaires devront travailler 39 heures par semaine. Mais là encore, François Fillon propose une revalorisation de leurs revenus en fonction du mérite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Les Républicains Primaire Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants