1 min de lecture Présidentielle 2017

FN : le micro-parti de Le Pen a engrangé 1 million d'euros d'argent public

Le micro-parti Jeanne, créé en 2010, a profité des taux d'intérêts en prêtant de l'argent aux candidats frontistes afin de financer leurs tracts et affiches.

Marine Le Pen
Marine Le Pen Crédit : JOEL SAGET / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
Journaliste

L'opération a été fructueuse. Grâce aux règles de remboursement des frais de campagne des candidats, le micro-parti Jeanne, créé à l'initiative de Marine Le Pen en 2010, a pu empocher près d'un million d'euros depuis 2011, raconte le magazine Challenges. Le mécanisme utilisé par le micro-parti est un montage financier habile. Lors des différentes élections, nationales ou locales, Jeanne a servi de caisse en prêtant de l'argent aux différents candidats frontistes, afin qu'ils puissent financer leurs tracts et leurs affiches nécessaires à leur campagne. Des prêts adossés à un taux d'intérêt de 6,5%.

Selon les règles électorales, les candidats qui récoltent davantage de 5% des suffrages sont remboursés par l'État pour leurs frais de campagne, ce qui leur permet de rembourser les prêts contractés auprès du micro-parti. Et d'empocher les intérêts pour ce dernier. En 2015, rapporte l'hebdomadaire, ce ne sont pas moins de 624.272 euros qui ont été récupérés par Jeanne grâce aux seuls intérêts. Une année marquée par des élections régionales et départementales, ce qui peut expliquer cette somme particulièrement élevée.

À la fin de l'année 2015, l'administration fiscale a engagé une procédure de redressement à l'encontre de Jeanne, et lui conteste son statut d'association pour lui préférer le statut de société commerciale. La justice se penche également sur les liens financiers entre le micro-parti. Les magistrats en charge de l'instruction au parquet financier, dans le cadre de l'enquête sur le financement des campagnes frontistes voient en Jeanne une sorte de société-écran, puisque la manne financière que constitue le micro-parti serait alimentée par Riwal, la société de Frédéric Chatillon, un proche de longue date de Marine Le Pen.

À lire aussi
Marine Le Pen en visite en Guyane en décembre 2016 présidentielle 2017
Marine Le Pen est-elle arrivée en tête dans les départements d'Outre-mer ?

Nommé président du parti après la mise en retrait de Marine Le Pen du fait de la campagne du second tour de la présidentielle, Jean-François Jalkh, par ailleurs secrétaire général de Jeanne, est mis en examen depuis 2015 dans le cadre de cette affaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788293775
FN : le micro-parti de Le Pen a engrangé 1 million d'euros d'argent public
FN : le micro-parti de Le Pen a engrangé 1 million d'euros d'argent public
Le micro-parti Jeanne, créé en 2010, a profité des taux d'intérêts en prêtant de l'argent aux candidats frontistes afin de financer leurs tracts et affiches.
https://www.rtl.fr/actu/politique/fn-le-micro-parti-de-marine-le-pen-a-empoche-1-million-d-euros-aux-frais-des-contribuables-7788293775
2017-04-26 12:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eVPyz9R0ugUpI0BQwouWjw/330v220-2/online/image/2017/0421/7788236217_marine-le-pen.jpg