1 min de lecture Front national

FN : le gouvernement s'inquiète de la progression du parti de Marine Le Pen chez les seniors

A six mois des élections municipales, le cabinet de la ministre déléguée aux Personnes âgées s'est inquiété auprès de François Hollande de la progression du Front national chez les seniors.

Marine Le Pe, en mai, à Villeneuve-sur-Lot
Marine Le Pe, en mai, à Villeneuve-sur-Lot Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Sylvain Chazot Journaliste

C'est une note écrite par le cabinet de Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie, et remise au président de la République la semaine dernière. Cette note, révélée par i>Télé vendredi 13 septembre, fait état d'une montée du Front national chez les seniors. "C'est une classe d'âge qui, d'habitude, n'est pas tentée par les extrêmes", reconnaît-on dans l'entourage de Michèle Delaunay. "Ils votent plutôt pour la droite classique", ajoute-t-on.

Pour établir cet état de fait, le cabinet de la ministre s'est basé sur l'évolution du vote des personnes âgées de 60 ans et plus depuis 2002. "Ils avaient voté à 4% pour Jean-Marie Le Pen en 2002, à 7% en 2007. En 2012, 17% d'entre eux ont voté pour Marine Le Pen, remarque une proche de la ministre.

La rédaction vous recommande

Un électorat qui vote beaucoup

Plusieurs causes tendraient à expliquer ce glissement de l'électorat senior vers le Front national. Au ministère, on remarque surtout que le FN est devenu en l'espace de quelques années ultra-réactif sur les questions liées aux personnes âgées, qu'ils s'agissent de dossier de société ou de faits divers. Dès qu'un sujet retient leur attention, les cadres du Front national dégainent, souvent par communiqué. 

Les anciens doivent être considérés

Une proche de Michèle Delaunay
Partager la citation
À lire aussi
Louis Aliot, le 17 octobre 2015 justice
Soupçon d’emploi fictif : Louis Aliot entendu à la PJ de Montpellier

D'où une certaine forme d'inquiétude alors que se profilent des élections-test pour la majorité, en mars prochain. "C'est un électorat qui vote beaucoup et traditionnellement plus lors des municipales", analyse-t-on. "Les anciens doivent être considérés", avance-t-on au ministère comme défense à cette progression du FN chez les seniors. Justement, la loi sur l'autonomie des personnes âgées "interviendra en 2014", a assuré Jean-Marc Ayrault dans le magazine Notre Temps du mois d'octobre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Jean-Marc Ayrault Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764533746
FN : le gouvernement s'inquiète de la progression du parti de Marine Le Pen chez les seniors
FN : le gouvernement s'inquiète de la progression du parti de Marine Le Pen chez les seniors
A six mois des élections municipales, le cabinet de la ministre déléguée aux Personnes âgées s'est inquiété auprès de François Hollande de la progression du Front national chez les seniors.
https://www.rtl.fr/actu/politique/fn-le-gouvernement-s-inquiete-de-la-progression-du-parti-de-marine-le-pen-chez-les-seniors-7764533746
2013-09-13 21:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/A02BiKR8abOZ2ZuXQ9NXcg/330v220-2/online/image/2013/0913/7764533621_marine-le-pe-en-mai-a-villeneuve-sur-lot.jpg