1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. FN : le fondateur de GayLib quitte l'UMP pour Marine Le Pen
2 min de lecture

FN : le fondateur de GayLib quitte l'UMP pour Marine Le Pen

Sébastien Chenu, ancien secrétaire national de l'UMP et l'un des fondateurs de Gaylib, mouvement de défense des droits des homosexuels, a annoncé jeudi qu'il rejoignait le Rassemblement bleu marine.

Un meeting du Front national à Marseille le 15 septembre 2013 (illustration).
Un meeting du Front national à Marseille le 15 septembre 2013 (illustration).
Crédit : AFP / BERTRAND LANGLOIS
Raphaël Bosse-Platière & AFP

Depuis qu'elle a pris les rênes du Front national, Marine Le Pen a entrepris une opération de "dédiabolisation" du parti fondé par son père. À ce titre, elle s'est entourée d'un certain nombre de personnalités de prime abord éloignées du FNRobert Ménard et Gilbert Collard étant les deux plus médiatiques.

Une dernière recrue est venue gonfler les rangs du Rassemblement bleu marine : Sébastien Chenu. Ancien secrétaire nationale de l'UMP, il s'est fait connaître en tant que co-fondateur de l'association de défense des droits des homosexuels GayLib, proche de l'UDI.

Déçu par l'UMP et Sarkozy, Sébastien Chenu rejoint Marine Le Pen
Déçu par l'UMP et Sarkozy, Sébastien Chenu rejoint Marine Le Pen
Crédit : chenusebastien.fr (DR)

Déçu de l'UMP, "parti conservateur"

Le vice-président du Front national, Florian Philippot, s'est félicité de ce ralliement. "Il nous rejoint par patriotisme, par souci de la France, par souci de la République", a-t-il déclaré à l'AFP, en précisant que des contacts avaient été noués, notamment avec Marine Le Pen avant les élections européennes.

Je rejoins Marine Le Pen pour la cohérence de son propos sur l'Europe comme sur les questions de société

Sébastien Chenu

 "Je rejoins Marine Le Pen pour la cohérence de son propos sur l'Europe comme sur les questions de société", a déclaré celui qui animera un collectif sur la culture au sein du RBM.

À lire aussi

Il affirme qu'il n'a "pas envie" de suivre Nicolas Sarkozy, de nouveau à la tête de l'UMP. "Qui peut croire encore à sa soupe ? Il s'est prononcé pour l'abrogation du mariage gay devant les militants de Sens commun. Il aurait pu dire l'inverse devant une association gaie", a-t-il affirmé, lui qui en 2012 avait demandé au candidat Sarkozy d'inscrire le mariage pour tous dans son programme.

Pour Sébastien Chenu, le principal parti d'opposition est devenu "un Tea party français, un parti conservateur".

Un ancien sarkozyste, proche de NKM

Pourtant l'ex-secrétaire national de l'UMP et ancien soutien de NKM n'a pas toujours été tendre avec le parti frontiste. En août 2012, il s'était clairement opposé à toute association avec le FN. "Pas d'alliance, ni de près ni de loin, ni de discours ni d'approche", affirmait-il dans les colonnes de Paris-Match.

On est fiers d’être sarkozystes

Sébastien Chenu, en août 2012

Dans cette même interview, voici ce qu'il disait de l'ancien Président, battu quelques semaines plus tôt par François Hollande. "On est fiers d’être sarkozystes (...) Si le président Sarkozy revient faire de la politique, on en sera les premiers ravis (...). On a été à 100% avec Nicolas Sarkozy, on a adoré faire cette campagne."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/