1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. FN : Jean-Marie Le Pen conteste la validation d'un changement de nom
2 min de lecture

FN : Jean-Marie Le Pen conteste la validation d'un changement de nom

Le changement de nom du Front national, voulu par Marine Le Pen, est l'un des enjeux majeurs du congrès du parti d'extrême droite, qui se tient à Lille samedi 10 et dimanche 11 mars. Jean-Marie Le Pen y est fermement opposé.

Marine et Jean-Marie Le Pen, le 20 mai 2014
Marine et Jean-Marie Le Pen, le 20 mai 2014
Crédit : FRANCK PENNANT / AFP
Raphaël Bosse-Platière & AFP

L'appellation "Front national" vit sans doute ses dernières heures. Le parti présidé par Marine Le Pen tient son congrès à Lille le samedi 10 et dimanche 11 mars. À cette occasion, la candidate malheureuse du second tour de la dernière présidentielle va soumettre un nouveau nom au adhérents du parti d'extrême droite. L'objectif : de faire passer le FN de formation d'opposition à un parti de gouvernement.

Mais Jean-Marie Le Pen, co-fondateur du Front national en 1972, ne  l'entend pas de cette oreille. Il a contesté vendredi l'annonce, par sa fille, d'une validation par les militants du principe d'un changement de nom. 

"Cette annonce faite entre deux portes est contredite par toutes les sources internes qui, depuis des semaines, font au contraire état de l'attachement de la base à l'étiquette FN", écrit dans un communiqué Jean-Marie Le Pen, qui est opposé à un changement de l'appellation historique, un "suicide" pour le parti selon lui. "À qui était destiné le questionnaire dit de refondation? Quel a été le taux de participation? comment et par qui a-t-il été dépouillé ? Nul ne sait", ajoute le cofondateur du FN.

Quel nouveau nom pour le FN ?

Invitée de RTL mardi 6 mars, Marine Le Pen a expliqué que "le nouveau nom sera l'expression d'une grande refondation que j'ai engagée en 2011". Soulignant régulièrement dans son discours une opposition entre "nationaux" et "mondialistes", la députée refuse toutefois de nommer son parti "Les Nationaux". 

Le nouveau nom sera l'expression d'une grande refondation que j'ai engagée en 2011

Marine Le Pen
À lire aussi

Nicolas Bay, vice-président du Front national, a affirmé vendredi sur CNews qu'il était "bien possible" que le mot "national" figure dans le nouveau nom. "Ce changement de nom peut être la matérialisation, la concrétisation d'un changement de dimension du Front national, de cette refondation (...) qui est importante", a fait valoir le dirigeant frontiste. 

Sondage
Le Front national a-t-il raison de changer de nom ?*
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/