1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Florian Philippot sur RTL : "Ne parler que d'immigration est une erreur"
1 min de lecture

Florian Philippot sur RTL : "Ne parler que d'immigration est une erreur"

INVITÉ RTL - Le président des Patriotes, récemment émancipé du Front national, a taclé le discours ambiant de Marine Le Pen.

Florian Philippot, est l'invité de RTL le 26 décembre 2017
Florian Philippot, est l'invité de RTL le 26 décembre 2017
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
Florian Philippot - L'invité de RTL du 7 novembre 2017
11:01
Florian Philippot : "La question religieuse est trop présente" en France
00:43
Florian Philippot : "Ne parler que d'immigration, c'est une erreur"
00:47
Florian Philippot réplace un "Frexit" : "On remplacera l'Union européenne"
00:50
Florian Philippot sur RTL : "Ne parler que d'immigration est une erreur"
11:00
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Florian Philippot entre dans le vif du sujet. Après avoir claqué la porte du Front national, l'heure est venue pour l'ancien bras droit de Marine Le Pen de donner du sens aux Patriotes, la formation politique qu'il vient de lancer. Une charte fondatrice, "qui fixe les grands objectifs politiques", revient en 26 points sur les ambitions du parti, qui doit se faire une place entre le Front national et Les Républicains.

Invité de RTL mardi 7 novembre, Florian Philippot a plaidé pour un Frexit - la sortie de l'Europe - et plus de laïcité, et taclé au passage le discours ambiant de Marine Le Pen, qui se concentre sur l'immigration. "Ne parler que d'immigration est une erreur, oui je le pense", a-t-il estimé. "C'est un sujet important, mais on ne peut pas parler que de ça."

Dans la charte des Patriotes, le dossier de l'immigration n'est abordé qu'au 21e paragraphe, derrière la question européenne, l'abrogation de la loi Travail, le rétablissement de l'impôt de solidarité sur la fortune, le droit des animaux, l'écologie, l'égalité hommes-femmes... "Ce n'est pas un ordre de priorité", se défend Florian Philippot. "Nous avons parlé de l'immigration de manière très sérieuse. Il faut réduire considérablement l'immigration massive, mais il n'y a pas besoin d'excès verbaux. Il faut retrouver des frontières nationales."

Au-delà de ces orientations générales, Les Patriotes doivent présenter un projet davantage détaillé "au premier trimestre 2018", lors du congrès de lancement du parti.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/