2 min de lecture Réseaux sociaux

Florence Parly : un faux compte Twitter à son nom a semé le trouble

REPLAY - Une fausse information sur le leader de Daesh a notamment été diffusée par ce faux compte, désormais suspendu.

Marie-Pierre Haddad Clics à la une Marie-Pierre Haddad
>
Clics à la une du 22 juin 2017 Crédit Image : PRM/SIPA | Crédit Média : Aymeric Parthonnaud | Durée : | Date : La page de l'émission
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Il ne fallait pas retweeter trop vite. Au lendemain de l'annonce du remaniement ministériel, des internautes ont été piégés par un faux compte Twitter au nom de Florence Parly, la nouvelle ministre des Armées. Ce compte a eu le temps de poster des messages et d'atteindre une certaine audience avant d'être suspendu par les services du réseau social.

"J'ouvre mon compte Twitter. Merci !", était-il ainsi écrit dans un premier message posté par ce compte. Il n'a pas fallu attendre bien longtemps pour qu'un autre tweet annonce ensuite la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi, le leader de Daesh dont les rumeurs de décès bruissent ces derniers temps. "Le Général Pierre de Villiers (chef d'état-major des armées, ndlr) m'annonce maintenant que les forces françaises en Irak confirment la mort du chef de EI Abou Bakr al-Baghdadi", pouvait-on lire.

Pendant que ces messages étaient postés, Florence Parly se trouvait à l'Élysée pour son premier Conseil des ministres. Il a finalement fallu que le ministère des Armées lance un avertissement sur Twitter : "Le compte de Florence Parly est un fake, le contenu des tweets postés ne correspond pas à la parole de la ministre des Armées". Le gouvernement a également prévenu les internautes : "Attention, le compte Twitter @ParlyFlorence n'est pas le compte officiel de la ministre des armées".

À lire aussi
Facebook supprime le compte d'un blogueur ultranationaliste réseaux sociaux
Facebook ferme le compte du militant ultranationnaliste Boris Le Lay

Valls tombe dans le piège

Le canular malveillant a malgré tout eu le temps de piéger des internautes et pas des moindres. Le message portant sur le chef du groupe État islamique a été retweeté par le compte de l'ancien premier ministre Manuel Valls.

Pour les non-initiés aux us et coutumes de l'oisillon bleu, le subterfuge pouvait paraître bien réalisé. Le faux compte de Florence Parly affichait une photo de profil nette et ayant l'air officielle, tandis que sa description affichait les mentions "Ministre des Armées" et "Compte officiel". De plus, un lien renvoyait vers le site du ministère.

Seulement, mieux vaut être prudent lorsque Twitter accueille un nouveau compte au nom d'une personnalité. Pour apporter une garantie d'authenticité à ses internautes, le réseau social a l'habitude d'appliquer un badge bleu "Compte certifié" à côté du nom de compte. Or, il ne s'y trouvait pas sur celui de Florence Parly. Parfois, cette certification prend du temps. Mais il arrive aussi que le réseau social, en collaboration avec la personne concernée, valide instantanément son compte.

Le faux compte Twitter de Florence Parly
Le faux compte Twitter de Florence Parly Crédit : Capture d'écran RTL.fr
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789070097
Florence Parly : un faux compte Twitter à son nom a semé le trouble
Florence Parly : un faux compte Twitter à son nom a semé le trouble
REPLAY - Une fausse information sur le leader de Daesh a notamment été diffusée par ce faux compte, désormais suspendu.
https://www.rtl.fr/actu/politique/florence-parly-un-faux-compte-twitter-a-son-nom-a-seme-le-trouble-7789070097
2017-06-22 19:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ikgkebmvf9kgcR4MlLH8yw/330v220-2/online/image/2017/0621/7789059241_florence-parly-nommee-ministre-des-armees-dans-le-gouvernement-philippe-ii.jpg