1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Fillon publie la lettre écrite au ministère de la santé pour faire soigner un ami gabonais
2 min de lecture

Fillon publie la lettre écrite au ministère de la santé pour faire soigner un ami gabonais

CONFIDENTIELS RTL - Le candidat à la présidentielle a fini par publier la lettre, après avoir parlé d'"une calomnie de plus".

François Fillon en meeting à Saint-Brieuc le 4 novembre 2016
François Fillon en meeting à Saint-Brieuc le 4 novembre 2016
Benjamin Sportouch

Le ministère de Marisol Touraine a reçu fin janvier une lettre à en-tête de François Fillon, député de Paris, ancien Premier ministre. Le candidat "appelle l’attention" de la ministre sur le cas d'un ancien haut fonctionnaire gabonais, l'une de ses connaissances, qui souffre d'un cancer. Cet ancien camarade de faculté de François Fillon n'a pas les moyens de s'acquitter des 25.000 euros nécessaires à une radiothérapie en France.

Dans sa missive à Marisol Touraine, François Fillon semble plaider la cause de cette personnalité qui fut notamment directeur de cabinet d’un ancien président du Sénat gabonais : "Résidant habituellement au Gabon, l’intéressé réalise des contrôles chirurgicaux annuels et se trouve dans l’incapacité de s’acquitter des frais du traitement", peut-on y lire. "Il m’a demandé de vous faire part de ces difficultés. Eu égard à sa situation, je vous laisse le soin d’apprécier la suite à donner à sa demande", enchaîne l’ancien chef du gouvernement.

Dans cette lettre de trois pages en date du 20 décembre 2016, l’expéditeur souhaite à François Fillon, son "Excellence", de remporter "brillamment l’élection présidentielle". "Tous les miens et moi-même, nous nous sommes mis en prière pour que Dieu – le Père Tout puissant de Sainteté et grand dispensateur de bienfaits – puisse dans la plénitude de sa magnificence et sa grâce infinie vous tendre sa Sainte main secourable", écrit-il. Une intervention très étonnante, relève-t-on au ministère de la Santé, quand on sait que François Fillon plaide pour la fin de l'Aide médicale d'État (AME) pour les clandestins présents sur le territoire français. Interrogé, l’entourage de la ministre s’est refusé à tout commentaire.

Réinterrogé à ce sujet ce lundi 3 avril sur BFMTV, François Fillon a nié son intervention. À la question : "Avez-vous écrit à Marisol Touraine (ministre de la Santé) pour lui demander d'examiner le cas d'un de vos amis gabonnais ?", le candidat a répondu "c'est du délire". "C'est encore une calomnie de plus", a-t-il ajouté. Néanmoins, quelques heures plus tard, François Fillon a publié la lettre qu'il a bien envoyé à la ministre, confirmant ainsi l'information de RTL. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.