1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Fête du Travail 2016 : Jean-Marie Le Pen évoque "une démarche suicidaire et imbécile" de la part de Marine Le Pen
1 min de lecture

Fête du Travail 2016 : Jean-Marie Le Pen évoque "une démarche suicidaire et imbécile" de la part de Marine Le Pen

REPLAY / INVITÉ RTL - Celui qui a lancé ses comités "Jeanne, au secours !" qualifie son exclusion "d'erreur politique" et de "parricide moral".

Jean-Marie Le Pen place des Pyramides le 1er mai 2016
Jean-Marie Le Pen place des Pyramides le 1er mai 2016
Fête du Travail 2016 : Jean-Marie Le Pen évoque "une démarche suicidaire et imbécile" de la part de Marine Le Pen
02:59
Quentin Vinet & Ludovic Galtier

Marine et Jean-Marie Le Pen ont donc célébré Jeanne d'Arc séparément. Une première depuis la création de ce rassemblement annuel par le président fondateur du Front national il y a 28 ans. Au cours de son discours, Marine Le Pen a appelé "les patriotes à la rejoindre au-delà des batailles d'ego".

Au micro de RTL, Jean-Marie Le Pen est perplexe. "En l’occurrence, c'est Marine Le Pen qui a exclu le président fondateur du Front national et elle continue dans cette voix là. Ces appels au rassemblement sont dérisoires dans la mesure où ils n'impliquent pas de retour de Jean-Marie Le Pen et de ses amis très nombreux." Jean-Marie Le Pen en profitant pour contester le nombre de militants présents au pied de la statue de Jeanne d'Arc. "Il y avait 1.500 personnes. 500 personnes, c'est l'évaluation de qui, ça ? De Marine Le Pen."

Je n'ai rien à regretter. J'ai fait ce que j'avais à faire

Jean-Marie Le Pen

Pendant son discours, l'ex-président d'honneur du FN a prédit la défaite de Marine Le Pen à la présidentielle de 2017. "Il est évident pour vaincre au deuxième tour, il faudrait rassembler le courant national. Non seulement, Marine Le Pen s'oppose au rassemblement du courant national, mais elle procède même à l'exclusion de membres de son propre parti y compris du président fondateur qui se trouve être son père (...) Une démarche suicidaire et imbécile." Jean-Marie Le Pen qualifie son exclusion d'"erreur politique" et de "parricide moral". Jean-Marie Le Pen "ne regrette rien". "Je n'ai rien à regretter. J'ai fait ce que j'avais à faire."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/